[Glané] Princesses Disney victimes d’inceste : une campagne choc contre les abus sexuels

Des images censées faire rêver les enfants, mais version cauchemar. C’est le pitch de cette nouvelle campagne anti-inceste, signée par l’artiste Saint Hoax.
Aujourd’hui, Ariel la petit sirène n’ira pas jouer avec les poissons. Elle est tétanisée : son père, le roi Triton,  l’a embrassée sur la bouche. Pareil pour Jasmine et la Belle au Bois Dormant : l’artiste américaine Saint Hoax a représenté les trois princesses Disney dans une situation d’inceste, enlacées par leur père contre leur bon vouloir.
“Journal d’une Princeste”
En-dessous de chaque image (dont l’intégralité est visible sur la page Facebook de Saint Hoax), juste une phrase, toujours la même : “46 % des mineurs violés sont victimes de membres de leur famille.” Et un rappel : “Il n’est jamais trop tard pour dénoncer un abus.”  Le tout est enrobé d’un titre pour le moins évocateur, “Princest Diaries” (dont l’équivalent français pourrait être, à quelques subtilités près, “Journal d’une Princeste”, en référence aux romans à succès de Meg Cabot).

Lire la suite de l'article sur les InRocks : http://www.lesinrocks.com/2014/07/02/actualite/princesses-disney-victimes-dinceste-campagne-choc-contre-les-abus-sexuels-11513469/

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Livre] Guide pour prévenir la maltraitance

Les professionnels de l’enfance peuvent tous être confrontés à une possible situation de maltraitance : voir des signes ou recevoir des informations qui les inquiètent. Or la maltraitance n’est pas...