The voice « kids », Non ce n’est pas mignon

Non, les enfants ne sont pas des adultes miniatures. Laissons les enfants être des enfants sans les entrainer dans nos désirs d’adultes..., laissons leur le temps de grandir à l’abri de la pression que ces concours médiatiques font porter sur leurs épaules. Ils sont embarqués dans quelque chose qui les dépasse, des situations dont ils n’ont pas encore acquis les codes, les clés pour décrypter, prendre du recul. Ils vivent tout de plein fouet, victoire comme défaite. Blessures narcissiques, sentiments de ne pas être à la hauteur, impressions de décevoir leurs parents,... essayons de renouer avec l’enfant que nous étions... 
Il est bien différent d’être exposé dans une émission TV de grande audience que de préparer et d’organiser avec 3 chaises la scène d’un « pestacle » en toute créativité et intimité dans le salon familial.

Pour aller plus loin : campagne "A chaque âge son univers, laissons-les grandir"

 

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

L'enfance volée des mini-miss et de quelques autres

Carte blanche parue dans La Libre Belgique (24/09/2013)  Récemment, la France décidait d’interdire les concours de mini-miss. Nous n’avons pas attendu pour travailler cette question de fond...

[Livre] Guide pour prévenir la maltraitance

Les professionnels de l’enfance peuvent tous être confrontés à une possible situation de maltraitance : voir des signes ou recevoir des informations qui les inquiètent. Or la maltraitance n’est pas...

[Audio] L'hypersexualisation des enfants

Une conférence avec Jean-Pierre Lebrun, psychiatre et psychanalyste, dans le cadre de la journée "Hypersexualisation de l'enfant" au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles le 07 février 2013.