Benoit Bastard

Benoit Bastard est licencié en philosophie et lettres et sociologue. Il est directeur de recherche au CNRS, membre de l’Institut des sciences sociales du politique à l’Ecole normale supérieure de Cachan. Ses recherches portent sur le fonctionnement de la justice et l’intervention sociale dans la sphère privée. Il est l’auteur de nombreux travaux, notamment sur la médiation familiale et les espaces de rencontres.

Par cet auteur

[ Livre] Evolution du traitement des ruptures familiales

La manière dont les institutions voient les familles et interviennent dans leur organisation au moment des ruptures d’union a basculé au cours des dernières décennies. On est passé d’un modèle...

[Livre] Un conjoint violent est-il un mauvais parent ?

Les intervenants sociaux sont aujourd’hui confrontés à des impératifs contradictoires dans les situations de violence conjugale. A la norme qui pousse au maintien des relations enfants-parents s’...

Pages qui pourraient également vous intéresser

L'impact de la violence conjugale sur l'enfant.

Le jeune enfant vit de plein fouet la violence entre ses parents. Totalement dépendant de l'adulte, l'enfant est...

La dispute parentale, une expérience préjudiciable pour l'enfant

L’enfant qui vit une violence répétée entre ses parents est atteint dans son développement. La répétition de violences...

[Livre] Un conjoint violent est-il un mauvais parent ?

Les intervenants sociaux sont aujourd’hui confrontés à des impératifs contradictoires dans les situations de violence conjugale. A la norme qui pousse au maintien des relations enfants-parents s’...

[Livre] Guide pour prévenir la maltraitance

Les professionnels de l’enfance peuvent tous être confrontés à une possible situation de maltraitance : voir des signes ou recevoir des informations qui les inquiètent. Or la maltraitance n’est pas...

La violence?

Extrait du livre "Vie de chien".    Il y a un grand qui me fait peur… Je serais plus tranquille si j’étais sûr que tu ne rentres pas tout seul de l’école. Si je le dénonce, il va se venger… Si...