D'une famille à l'autre, s'adopter.

Beau, faux, nouveau, demi,… comment je dois les appeler?

J'essaie de ne pas faire de distinction entre les siens et les miens.

Tu n'as rien à me dire: tu n'es pas ma mère.

Je sens bien que ça ne colle pas entre eux.

Je ne me sens nulle part à ma place.

Je n'arrive pas à comprendre comment il vit ça.

D'une semaine à l'autre, c'est comme si je ratais à chaque fois un épisode.

C'est important que tu lui trouves un nom qui te convient.

Pourquoi les petits peuvent rester et pas moi?

C'est difficile de contenter tout le monde.

Thématique: 

Pages qui pourraient également vous intéresser

Quand on demande au professionnel de prendre position dans un conflit familial

Ces dernières décennies, des bouleversements sociologiques importants ont modifié le paysage familial en Occident. C’est ainsi qu’en Belgique, actuellement, pas moins d’un mariage sur deux ou trois...

Christine Frisch-Desmarez

Christine Frisch-Desmarez est pédopsychiatre, psychanalyste, membre titulaire de la Société Belge de Psychanalyse (API). Elle est également formatrice au GERCPEA (Groupe d’Etudes et de Recherche...

La crèche et la continuité pour le bébé

Lieu de garde et de socialisation, la crèche est attentive à offrir une continuité au bébé. Préparation à l’entrée,...

Aliénation parentale, un concept qui peut causer du tort

Les intervenants de terrain sont fréquemment interpellés ou mandatés pour intervenir dans une séparation litigieuse entre des adultes qui sont parents d’un ou plusieurs enfants. On aimerait que la...

La garde alternée à penser au cas par cas

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (04:34)

La continuité, essentielle pour le bébé

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (02:36)