Quand l'adolescent prend des risques

Face à un adolescent qui prend des risques excessifs, la difficulté consiste à trouver la mesure de la prise en compte de son acte sans banaliser, ni dramatiser. Pour l'adolescent, tenir compte de la gravité de son acte témoigne de l'intérêt que l'adulte lui porte.

 

Jean-Marie Forget est psychiatre, psychanalyste. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont L’adolescent face à ses actes et ...aux autres (Erès, 2005).

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Voir aussi: 

Les violences des adolescents sont les symptômes de la logique du monde actuel (enregistrement de la conférence)

Dans cette conférence, Jean-Marie Forget, psychiatre, psychanalyste propose une approche clinique des adolescents, de leur fragilité, de leur violence mise en scène ou en acte. Pour le professionnel, il importe de comprendre en quoi ces actes traduisent un défaut de sens, une défaillance de la parole afin d’en réintroduire les « dimensions exclues".

[Livre] Adolescence et risques

Si l'adolescence rime avec la prise de risques, il arrive que la mise en danger de soi prime sur la recherche de plaisir. Face à ces « auto-sabotages », pas toujours flagrants, les parents ressentent inquiétude, colère et impuissance, et il n'est pas rare que ces réactions soient partagées par les professionnels eux-mêmes, notamment du champ éducatif. 

Ces constats appellent une réflexion ouverte et tenace.

Numéro de collection: 
39
Thématique: 

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser