Livres, vidéos, podcasts...

[Vidéo] Devenir parent, une nouvelle identité?

Devenir parent ouvre sur un processus psychique telle une crise d'identité qui fragilise la mère comme le père. Didier Houzel, pédopsychiatre, parle d'un « processus de mise à jour et de réparation de soi qui fragilise ».

[ Vidéo] Que vit le bébé qui regarde sa mère qui regarde l'écran?

Didier Houzel, pédopsychiatre, interroge l’attention du parent à son bébé en regard des nouvelles conditions et sollicitations technologiques. Le flottement de l’attention du parent détourné par un écran, un smartphone… joue sur la communication en présence et agit sur le monde des sensations du bébé.

[Vidéo] Garde alternée à l’adolescence

La garde alternée revêt un caractère plus compliqué à l'adolescence. Le jeune veut acquérir plus d'autonomie, rencontrer ses amis, sortir, vivre des élans amoureux... La garde alternée présente alors un décalage dans l'encadrement, et l'adolescent usera d'ailleurs avec stratégie de cette situation. Le rapprochement avec l’un des parents sera dans certains cas utile à son développement psychique, voire le besoin d’expérimenter en continuité la vie chez un de ses parents, parfois celui qui a recréé une entité familiale avec fratrie.

Jeu t'aime : Nicolas et Samuel

Un seau devenu chapeau, une trompette imaginaire, une tour d'éléphants et de cubes jaunes... fenêtre ouverte sur un doux moment de jeu entre Samuel et son papa.

Jeu t'aime : Rafael, Samia et Nour

Nour imagine une jolie histoire habitée de mouettes et d'araignées qui mangent des frites... elle prend plaisir à déployer son imagination en échos à celle des ses parents... leurs dessins en donnent une trace.

[Vidéo] Comment réagir aux morsures d'un enfant ?

Un entretien avec Patricia Baguet (4:35), pédospychiatre. 

"Un enfant, lorsqu'il mord un autre enfant, manifeste quelque chose, met quelque chose en jeu. C'est comme une énigme. C'est notre rôle à nous professionnels d'en accuser réception, on se doit de mettre les choses en oeuvre pour comprendre ce que l'enfant exprime."

Jeu t'aime : Noëlle et Eva

Noëlle et Eva jouent avec leur reflet dans le miroir, rient d'une partie de cache-cache...

Jouer aide à grandir, à découvrir le monde, à créer, à vivre ensemble...

Jeu t'aime : Aïcha et Haris

Un jeu de billes et un ukulélé, il n'en faut pas plus à Aïcha et à Haris pour partager un moment de complicité. 

Jouer aide à grandir, à découvrir le monde, à créer, à vivre ensemble...

Jeu t'aime : Maude et Lucien

Entre les mains de Lucien et Maude, les champignons se muent soudain en poissons affamés....

Jouer aide à grandir, à découvrir le monde, à créer, à vivre ensemble...

Jeu t'aime : Maude et Alexandre

Quand une mare se métamorphose en soupe géante de spaghettis et de pucerons... 

Jouer aide à grandir, à découvrir le monde, à créer, à vivre ensemble...

[Vidéo] La place de l'adulte dans le jeu libre de l'enfant

Dans cette vidéo, Sophie Marinopoulos décrit comment la place de l'adulte dans le jeu libre de l'enfant évolue au cours du temps et en fonction du développement de l'enfant. Mais, à tout âge, elle reste une place rassurante qui permet à l'enfant de créer, de faire par lui-même, de découvrir, d'initier...L'adulte encourage, regarde mais ne fait pas "à la place de".

 

[Vidéo] Quelles sont les vertus de l'ennui à l'adolescence?

Sophie Marinopoulos, psychologue, évoque la néccéssité de l'ennui à l'adolescence : du rien il va faire naitre une envie, un désir qu'il pourra mettre à exécution. Alors que les enfants font, agissent, les ados parlent, pensent, cherchent... 

[Vidéo] Pourquoi soutenir le jeu libre à l'école?

Sophie Marinopoulos (03:38) déplie toute l'importance du jeu libre à l'école. En effet, le jeu libre permet à chaque enfant d'exprimer qui il est, son individualité, où il en est dans son développement. En offrant des moments "libres", l'école offre aux enfants la possibilité de souffler, de retourner vers des choses qu'ils connaissent, d'être acteurs de ce qu'ils font.

 

[Vidéo] Par l'activité libre, l'enfant grandit à son rythme

Comme l'explique Sophie Marinopoulos (01:46), les adultes ont petit à petit diminué les plages libres dans le quotidien des enfants, par peur de les voir s'ennuyer, ne rien faire.... Déjà à la crèche, leurs journées sont séquencées par les multiples activités "dirigées".

[Vidéo] L'ennui d'aujourd'hui, l'ennui d'hier

Le rapport des parents à l'ennui a changé au cours du temps. Dans sa consultation, Sophie Marinopoulos entend souvent des parents se plaindre ou dire combien voir leur enfant "ne rien faire" les agace. Ils remplissent donc bien souvent l'agenda de leurs enfants et les animent dès qu'ils ont du temps libre.
Cela influence le développement des enfants qui se retrouvent en difficulté avec le fait de se confronter à eux-mêmes, de se débrouiller, et cela ne leur suscite également pas le goût des apprentissages. [04:15]

[Vidéo] Est-ce qu'un bébé s'ennuie?

Sophie Marinopoulos, psychologue, explique ce qu'il se passe quand un bébé est seul et que rien ne l'occupe. Il éprouve son corps avec lequel il va pouvoir expérimenter : il suçote ses doigts, joue avec sa bouche... Petit à petit il occupe ses temps de rien et met de la présence là ou initialement il y avait de l'absence.

Partager