Livres, vidéos, podcasts...

[Vidéo] Cyberharcèlement et phobie scolaire ?

Le cyberharcèlement peut entrainer, comme l'explique Angélique Gozlan (01:42) des pathologies telles que la dépression, ou encore la phobie sociale ou scolaire. Dans ce dernier cas de figure, l'adolescent généralise sa peur de l'agresseur à l'ensemble du système scolaire. Cela se produit généralement lorsque le corps enseignant n'a pas vu ou pas considéré cette problématique et a laissé l'adolescent seul face à sa difficulté. Ce qui provoque chez ce dernier un sentiment d'insécurité massif et l'empêche d'affronter son angoisse.

[Vidéo] Cyberharcèlement : la place de l’école

Angélique Gozlan (02:17) déplie l'importance de l'école dans les situations de cyberharcèlement. En effet, dans beaucoup de situations, ce qui se joue derrière les écrans a un impact sur ce qui se passe entre les murs de l'école. 

 

[Vidéo] Cyberharcèlement : la place de l’adulte

Angélique Gozlan (02:35) décrit en quoi l'évolution continuelle des technologies qui peut parfois donner l'impression aux adultes d'être dépassés, les adolescents ont besoin d'être accompagnés dans leurs pratiques numériques, comme ils le sont dans les autres sphères de leur vie. 

[Vidéo] Cyber harcèlement : devenir acteur de violence pour y échapper

Angélique Gozlan, psychologue clinicienne, évoque le manque d'assurance et de confiance en soi de la part de nombreux harceleurs qui, dans une vision clivée du monde, recourent à des actes de harcèlement par peur d'en être vicitmes.  Il y a d'autres situations où l'auteur a été victime par le passé et cherche à se faire une nouvelle place, un nouveau statut plus "prestigieux' dans la communauté.  (02:12)

[Vidéo] Cyber harcèlement : enjeux virtuels, enjeux réels

La toile est un espace où l'absence de présence physique entre les individus donne l'impression d'une irréalité, et provoque une levée des inhibitions explique Angélique Gozlan, psychologue clinicienne (02:23).Ce qui peut entrainer et pousser les individus à des déferlements de haine. Mais, les conséquences sur les personnes sont bien réelles.  

 

Que comprendre du viol collectif à l’adolescence ?

Partant d’un regard historique sur le viol  collectif à l’adolescence, Véronique Le Goaziou, sociologue, analyse les mécanismes présents au sien d’un groupe d’adolescents commettant un viol. La violence du groupe intervient à deux titres essentiellement : la force incitative et la force contraignante.

Partager