Livres, vidéos, podcasts...

[Vidéo] La mort périnatale d’un enfant suspend le processus de parentalité

Dans cet entretien Pascale Gustin (05:56) explique comment les parents d'un enfant mort en période périnatale accèdent à leur statut de parent, mobilisé par tout un tas de décisions qu'ils vont devoir prendre pour leur enfant. 

Et comment la parentalité continue bien au-delà du décès de l'enfant, comment ce dernier va occuper une place dans l'esprit de ses parents... 

[Vidéo] Les métiers de l’éducation et du soin, témoins d’une crise de civilisation

Roland Gori qualifie de « professions canari »,  les professions relevant des secteurs de l’éducation, du social …à l’image des canaris  qui dans le mines, annonçaient les coups de grisou.

L’explosion aujourd’hui relève de la primauté de la rentabilité sur l’humain : crise de la civilisation due  à l’extension des modèles financiers de l’économie libérale à la gestion des questions humaines.

[Vidéo] Les effets du culte de la performance sur les fonctions éducative et sociale

Un entretien vidéo avec Roland Gori, Professeur honoraire de Psychopathologie clinique et psychanalyste qui explique en quoi le culte de la performance imprime une certaine vision de l’humanité. Il soutient la nécessité d'une réflexion sur la position éducative pour sans cesse remettre l’humain au centre de sa singularité, avec ses forces et fragilités.

 

[Vidéo] L’art comme fonction sociale

Roland Gori, Professeur honoraire de Psychopathologie, invite chacun à faire de sa vie une œuvre... d'art.  Car, l'art est un rempart à la destruction de l'autre, du monde. Il n'est pas seulement un objet, une œuvre. Il est partout, dans les berceuses, dans la manière de s'habiller, d'aimer, de vivre. Il est toutes les actions, les paroles symboliques qui relient les humains. (02:41)

[Vidéo] Comment comprendre la montée actuelle du djihadisme ?

 Roland Gori, psychanalyste analyse en quoi le Djihad, qui a toujours existé et qui selon les interprétations est une guerre dirigée soit contre soi (comme recherche d'une élévation de soi) soit contre les autres, les infidèles, consitute aujourd'hui, plus qu'hier une menace pour les occidentaux et pour l'équilibre du monde ? Les facteurs expliquant cette montée du djihad violent sont multiples.

[Vidéo] Par la présence/absence de son parent, l’enfant apprend à être seul

Claire Meerseman (04:02) comment, au fur et à mesure du développement de l'enfant, ses besoins évoluent. D'abord, dans les premières semaines de sa vie, le bébé n'a pas la capacité d'attendre, il a donc besoin que les adultes répondent rapidement à ses demandes. De trop longs moments d'attente deviennent angoissants pour lui. 

Mais, petit à petit, en grandissant, le bébé aquiert la capacité de patienter : "Je prépare ton biberon, j'arrive.." suffit au bébé pour supporter l'attente. 

En tant que parents, après s'être ajustés au plus près aux besoins de son enfant, il n'est pas toujours facile d'apprendre à le laisser sans une réponse immédiate. Or, c'est en le laissant gérer de petites difficultés qu'il est capable d'affronter seul, qu'il va apprendre l'autonomie. 

[Vidéo] Comment l’enfant acquiert peu à peu la capacité d’être seul ?

Un entretien avec Claire Meersseman, psychothérapeute et thérapeute familiale (05:01) qui évoque le besoin du bébé d'être en relation, fondement à la capacité d'être seul. Dans les premières semaines de vie, une réponse rapide de ses parents à ses appels, ses besoins est nécessaire. Pour construire sa capacité à être seul, à supporter l'ennui il aura besoin de s'appuyer sur la qualité de la relation, sur la confiance qu'il a dans les adultes. 

Partager