[Texte] Les paradoxes de la relation éducative

S’occuper d’adolescents dits difficiles, c’est constamment travailler aux confins du judiciaire, du sanitaire et de l’éducatif. A priori les deux premiers champs apparaissent mieux définis : on est coupable ou pas, malade ou non. Il est tentant de pousser les adolescents les plus difficiles vers un des deux  champs en espérant qu’à un problème défini on apportera une solution précise. D’où la plainte actuelle d’une judiciarisation et d’une psychiatrisation excessives. Excessive, parce que pas toujours justifiée, loin s’en faut ; mais excessive aussi, et c’est plus problématique, parce que ces deux champs ne peuvent pas fonctionner sans un indispensable relais éducatif.

Thématique: 

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

Internet et les conduites suicidaires chez les jeunes

Un entretien avec Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste. (03:12)

Usages d'images chez les jeunes - Comment faire avec?

Cette conférence s'est tenue en septembre 2010 dans le cadre de la saison 10-11 des Lundis Midis des Bureaux de quartiers intitulée "...

Conduites à risque à l’adolescence : « acte de passage ou passage à l’acte » ?

Pour David Le Breton, les conduites à risque relèvent moins du pathologique que d’une logique inhérente à la condition...

[Vidéo] Faut-il s’inquiéter face à un adolescent qui dit vouloir mourir ?

Un entretien avec Alain Braconnier (02:21) , psychiatre et psychanalyste spécialiste de l’enfance, réalisé lors du 7e...

« Dos Ados » : Participez au tournage de capsules vidéos

Le tournage est COMPLET Quel parent ne s’est jamais laissé aller à imiter son insupportable ado ? Quel ado n’a pas déjà été surpris à  mimer à la perfection chacune des mimiques de sa mère, son père...

Corps et adolescence

Les transformations corporelles s’imposent à l’adolescent. Elles soulèvent la question du regard des autres sur le jeune homme ou la jeune fille qu’il devient, l’ouverture au désir et à la...