Prévenir

Trop fréquemment, des campagnes de prévention de la maltraitance diabolisent et stigmatisent l’auteur de tels actes et placent l’entourage dans une position de délation plutôt que d’aide. La caricature d’un mode terrorisant est mise en avant plan. Ces messages d’exclusion s’opposent aux fondements démocratiques basés sur la confiance, la responsabilité et la solidarité.

la prévention de la maltraitance peut se mettre en œuvre tout d’abord en visant à redonner confiance aux parents, en les encourageant dans leur démarche éducative, en les invitant à s’appuyer sur la famille, les amis,… et en leur rappelant que, si nécessaire, des professionnels sont à leur disposition pour les écouter, les aider dans leur rôle de parent.

Un autre versant de la prévention consiste à stimuler l’aide, la solidarité de l’entourage et le professionnalisme des intervenants. Concrètement, plutôt que de se focaliser sur la maltraitance, sur la déviance, la prévention doit veiller chaque fois à reprendre la thématique dans son contexte relationnel et à s’appuyer sur la confiance dans les intervenants, dans les adultes encouragés à être attentifs au bien être de l’enfant.

Face à la maltraitance aucune recette n’existe mais chacun à son niveau peut jouer un rôle, en tant que professionnel en tant que parent, et également en tant que citoyen.

Partager