Pour une éthique clinique dans le cadre judiciaire

Les travailleurs sociaux et les cliniciens qui exercent dans le cadre de la Justice sont amenés à rencontrer les jeunes les plus déstructurés, au fil des accidents de leur parcours.
Face à la violence de ces adolescents qui errent dans la confusion de leurs repères, l’auteur témoigne de l’incontournable dimension clinique des prises en charge éducatives

: cela implique que l’adolescent ne doit pas être mis en place d’objet passif de la justice, mais de Sujet actif de son histoire, qu’il se sache partie prenante de son devenir.
En privilégiant le patient travail avec chacune de ces familles, Danièle Epstein s’attache à ce que ces adolescents « en éclats » se repèrent dans leur propre vie, pour pouvoir un jour trouver leur place dans un monde habité de liens, de mémoire et de projets.
Le propos met l’accent sur la nécessité d’un nouage structurant autour de la Loi -loi sociale et Loi symbolique - pour que l’articulation de la clinique et du judiciaire prenne sens pour ces jeunes, qui sans le savoir, en appellent à la Loi.

Psychologue et psychanalyste, Danièle Epstein a travaillé de nombreuses années à la Protection Judiciaire de la Jeunesse à Paris, sur ordonnance des juges des enfants ou des juges d’instruction. Au sein d’équipes éducatives, de centres fermés en foyers de semi-liberté, puis en milieu ouvert, elle a contribué à la prise en charge de mineurs suivis dans le cadre de mesures d’assistance éducative ou de mesures pénales.

SOMMAIRE

Clinique et judiciaire: Entre intime et collectif

Ils font peur, ils ont peur, ils fuient leur peur

Le magistrat est l'agent d'une rencontre qui sans lui n'aurait jamais eu lieu

De la réalité des faits à la réalité psychique

Atteindre ceux qui ne se laissent pas atteindre

Faire mentir le destin qui s'ébauche

La crise d'adolescence: s'arracher d'une complétude infantile

Un raté de la crise d'adolescence

De la demande du juge à la demande du jeune

Loi sociale, Loi symbolique, lien social

Une éthique clinique dans le cadre judiciaire

Logique administrative, logique judiciaire, et logique du Sujet

Le «délinquant», objet d'un savoir ou Sujet d'un devenir?

Il n'y a pas de déterminisme de la délinquance

Tout-dire, Rien dire ou Bien-dire

Pluridisciplinarité/interdisciplinarité

Entre nouveaux dispositifs et dispositions nouvelles

Dressage et redressement

La clinique ne peut se mettre en fiche

L'articulation de la clinique et du judiciaire: un enjeu de vie

Bibliographie

Numéro de collection: 
19
Ce livre est disponible en librarie

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

Garde alternée : ce qui aide l’enfant de plus de 5 ans

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (03:17)

Points de repère pour prévenir la maltraitance

Ce Temps d'arrêt hors série de 120 pages est disponible sur simple demande Il aborde des questions et les difficultés qui se...

Engagement, décision et acte dans le travail avec les familles

Ce temps d’arrêt présente les interventions de Yves Cartuyvels, juriste et criminologue, Françoise Collin, philosophe, Jean de Munck, philosophe et sociologue, Jean Paul Mugnier, psychothérapeute,...

Initiative de professionnels : AMO Itinéraires de Saint-Gilles

L'AMO Itinéraires organise des séances de psychomotricité pour aider l'enfant à grandir à travers le jeu. 

Le professionnel de l'enfance, substitut de la fonction parentale

Pierre Delion, pédopsychiatre, interroge la continuité nécessaire à l’enfant, entre ses parents et les professionnels...