Professionnels

[Texte] Les paradoxes de la relation éducative

S’occuper d’adolescents dits difficiles, c’est constamment travailler aux confins du judiciaire, du sanitaire et de l’éducatif. A priori les deux premiers champs apparaissent mieux définis : on est coupable ou pas, malade ou non. Il est tentant de pousser les adolescents les plus difficiles vers un des deux  champs en espérant qu’à un problème défini on apportera une solution précise. D’où la plainte actuelle d’une judiciarisation et d’une psychiatrisation excessives. Excessive, parce que pas toujours justifiée, loin s’en faut ; mais excessive aussi, et c’est plus problématique, parce que ces...

Adolescence: les couteaux les plus dangereux coupent leurs propres poignets

Adolescence: les couteaux les plus dangereux coupent leurs propres poignets par Didier Robin [1] « Je n’ai plus aucun espoir pour l’avenir de notre pays si la jeunesse d’aujourd’hui prend le commandement demain. Parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible … Notre monde atteint un stade critique. Les enfants n’écoutent plus leurs parents. La fin du monde ne peut être loin. » Hésiode (VIIIe s.av. J.-C.) On peut voir à quel point la violence des jeunes n’est pas nouvelle tant cette citation d’Hésiode paraît refléter notre actualité. C’est un point de départ...

Jeux sexuels: jeux innocents ou abus sexuels?

Récemment, notre équipe a été sollicitée par une institution pour une situation d'abus sexuel entre enfants et pré-adolescents qui venait d'être dévoilée. Notre action, déterminée dans le temps, se limitait à la gestion de la crise et à la mise au point de propositions d'aide, tant à l'égard des enfants et pré-adolescents qu'à l'égard de l'institution et des parents. Si nous souhaitons relater ici notre "expérience", c'est parce qu'il existe moins de données concernant les abus sexuels entre enfants, bien qu'on y vienne petit à petit.

Quel sort réserver aux agresseurs sexuels ?

par Vincent Magos À l’heure où l’agresseur sexuel revient sur le devant de la scène, des voix discordantes s’élèvent pour s’interroger sur le sort à lui réserver, ou pour proposer des solutions radicales — quelquefois hautement toxiques pour la démocratie. D’emblée, nous rappellerons que le risque zéro n’existe pas et, qu'à moins de mettre un policier derrière chaque citoyen, des agresseurs sexuels potentiels resteront en liberté. Il faut également rappeler qu’éduquer les enfants dans un climat de méfiance, en insistant sur le fait qu’aucun adulte n’est réputé fiable, est tout aussi toxique...

Le pédophile, symptôme d'une époque ?

Le pédophile, symptôme d'une époque ? conférence par yapaka en 2007 avec Jean-Pierre Lebrun 

Durée : 01h04 dont une introduction du 02'30

Psychiatre et psychanalyste, Jean-Pierre Lebrun dirige la collection Humus, Subjectivité et Lien social aux éditions Erès, il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Un monde sans limite (Erès) et d'un livre d'entretien avec Charles Melman L'homme sans gravité (Folio, poche) 

Quelle prévention pour la maltraitance?

Ce texte livre quelques réflexions à propos du travail de prévention générale autour de la naissance et propose des perspectives optimistes, quand on considère les troubles précoces du lien dans pratiquement la totalité des histoires de maltraitance et d’abus envers les enfants. Beaucoup plus qu’une prévention repérage ou dépistage, le travail en périnatalité promeut une prévention « promotion des compétences parentales » par un soutien humain confiant et rigoureux. 

Livres Temps d'arrêt

Temps d'arrêts La collection Temps d’arrêt met à disposition des intervenants, des textes de référence sur des sujets en lien au développement de l’enfant et de l’adolescent au sein de sa famille et dans la société. Chaque publication présente un état de la question, une réflexion alliant un questionnement clinique et des repères théoriques. Edités 6 fois par an à 11 000 exemplaires, ces livres sont diffusés gratuitement auprès de chaque institution concernée ainsi que dans les bibliothèques de la Communauté française. Les textes sont...

Partager