Professionnels

Qu’est-ce qui nous différencie du parent incestueux, du pédophile ?

L’actualité met régulièrement en lumière des violences sexuelles à l’encontre de mineurs, parfois des enfants. Commis sur des êtres vulnérables par ceux qui ont la charge de les protéger, ces actes sont vécus, à juste titre, comme intolérables. Ils sont parfois qualifiés de « monstrueux », ce qui indique à quel point nous avons du mal à les prendre en compte comme humains. Et pourtant…

Malmener ou brutaliser un bébé : impensable ?

La vulnérabilité du petit d'homme suscite immanquablement l'idée qu'une prévenance particulière à son égard est de mise. Et pourtant…

Le bébé met à jour, et de façon exacerbée, l'ambivalence humaine, la polarité des émotions qui nous animent. On peut se sentir émerveillé et attendri devant un bébé sage ou endormi dans les bras, mais se sentir agressif et rancunier lorsque ce même bébé interrompt sans cesse nos nuits, pleure en continu, refuse de s'alimenter…

Aliénation parentale, un concept qui peut causer du tort

Les intervenants de terrain sont fréquemment interpellés ou mandatés pour intervenir dans une séparation litigieuse entre des adultes qui sont parents d’un ou plusieurs enfants.
On aimerait que la séparation d’un couple se passe de manière paisible. C’est très rarement le cas, et pour cause : mésententes, déceptions, trahisons, deuils… sont au rendez-vous et la cicatrisation de telles blessures prend toujours du temps.

Les limites aident à grandir

Dès sa naissance, l’enfant a besoin d’un cadre et de limites autant que de liberté et d’autonomie. Cette réalité de limites et de frustrations se prolonge tout au long de la vie. Elle s’impose entre autres afin de réguler besoins, désirs, réalités… composantes inhérentes à la condition humaine.

L’angoisse est-elle nocive pour les enfants ?

L’angoisse fait partie de la constitution du développement psychique, elle est un affect qui traduit un état de malaise dont l’origine n’est pas consciente.

Au début de sa vie, par exemple, le nourrisson n’a pas encore conscience de sa propre individualité. Dès lors, quand il perd de vue sa mère, il ne se représente pas qu’il va la retrouver; ce qui peut lui faire vivre une douleur psychique intense : celle de la perte. L’angoisse, c’est la réaction au danger que cette perte comporte.

Partager