Professionnels

Surveillance des enfants : la peste soient les puces !

En quittant les bras de sa mère, l'enfant découvre le monde, ses limites et celles que lui soumet son entourage. Il les intégrera et les fera siennes peu à peu.

C'est avant tout dans la parole qu'il apprend progressivement les limites. Gambadant sur le trottoir, il s'arrête au moment où on lui dit d'attendre pour traverser. A ce moment-là, l'adulte lui tiendra la main et en profitera pour parler des dangers de la circulation. De même on lui dit de prendre garde à un puit, à un poêle brûlant...

Scanner les enfants ?

Dès septembre, dans les écoles de la Bruyère, les cartables des enfants seront munis d'une puce afin de vérifier les allées et venues des enfants. Selon l'échevin communal de l'enseignement, il s'agit de faire gagner du temps à l'accueillante (qui notait les heures d'arrivées et de départ des élèves) ; gain de temps qui sera réinvesti, selon le même échevin, dans l'accueil des enfants ! !!

Un bel exemple de « dispositifs matériels hélas utilisés à la place de la parole ».

L’Hygiène Naturelle Infantile

Fine communication ou hyper contrôle ?

L'attention du parent à l'égard de son bébé lui permet de répondre à ses besoins, d'être nourri, d'être pris dans les bras, d'être changé... Certains préconisent d'apprendre la propreté à leur enfant dès la naissance, une pratique, semble-t-il, en cours dans certaines régions d'Afrique ou d'Asie.

Enfant surinvesti

(...) Je suis maman célibataire (une fille de 10 ans) et je vis (...en) France.
Mais c'est sur un plan professionnel que je vous interroge : sur un cas précis où j'interviens en tant qu'enseignante (soutien scolaire) pour un enfant (fils unique), 10 ans, dont le papa s'est suicidé il y a 3 ans et élevé par sa mère et sa grand-mère aujourd'hui. Sa mère m'a demandé d'intervenir pour des problèmes de lecture. Au bout de 5 heures d'intervention et après avoir consulté ses orthophonistes/enseignants, je constate que :

Partager