Professionnels

Pédophilie, Pour en finir avec la honte

Article de Serge Tisseron. Psychiatre et psychanalyste, Serge Tisseron a notamment publié La honte (Ed Dunod). Chacun d’entre nous peut se découvrir un jour sensible, l’espace d’un très court instant, au pouvoir séducteur d’une mimique, d’un geste, ou du regard d’un enfant. Il n’y a pas à en avoir honte, et nous ne sommes pas « pédophiles » pour autant ! Nos émotions érotiques ne connaissent pas en effet la barrière légale de la majorité sexuelle, même si nos comportements, eux, doivent absolument en tenir compte. C’est tout simplement parce que le désir n’est jamais mis en route par l’...

Une rage destructrice

Francis Martens s'entretien avec Jean-Claude Matgen pour La Libre Belgique (01-03-2007) Le psychologue Francis Martens frappé par le mode opératoire du drame nivellois. Pour certaines mères, donner la vie signifie qu'on a le droit de la reprendre. Francis Martens est psychologue et psychanalyste. Nous l'avons interrogé tout juste après avoir appris le drame familial qui s'est joué à Nivelles. Que vous inspire un acte comme celui qui vient d'être commis à Nivelles ? Il faut se montrer prudent car à l'heure où nous nous parlons, nous ne connaissons pas encore tous les détails qui...

Beaux-parents, beaux-enfants, rien n’ est simple!

La relation entre le beau-parent et le bel-enfant ne peut s’ analyser qu’en replaçant la famille recomposée dans l’histoire de chacun de ses membres. En effet, la précarisation et la contractualisation de la conjugalité conduisent à une modification du cadre de vie et d’éducation de l’enfant, encore transformé par l’apparition de nouvelles pratiques de parentalité. La syrnétrisation de la relation entre parent et enfant et l’organisation de la famille autour du principe de consensus, conduisent à étayer un individualisme qui domine te rapport à l’autre, y compris dans le cadre familial, alors...

[Texte] Les paradoxes de la relation éducative

S’occuper d’adolescents dits difficiles, c’est constamment travailler aux confins du judiciaire, du sanitaire et de l’éducatif. A priori les deux premiers champs apparaissent mieux définis : on est coupable ou pas, malade ou non. Il est tentant de pousser les adolescents les plus difficiles vers un des deux  champs en espérant qu’à un problème défini on apportera une solution précise. D’où la plainte actuelle d’une judiciarisation et d’une psychiatrisation excessives. Excessive, parce que pas toujours justifiée, loin s’en faut ; mais excessive aussi, et c’est plus problématique, parce que ces...

Adolescence: les couteaux les plus dangereux coupent leurs propres poignets

Adolescence: les couteaux les plus dangereux coupent leurs propres poignets par Didier Robin [1] « Je n’ai plus aucun espoir pour l’avenir de notre pays si la jeunesse d’aujourd’hui prend le commandement demain. Parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible … Notre monde atteint un stade critique. Les enfants n’écoutent plus leurs parents. La fin du monde ne peut être loin. » Hésiode (VIIIe s.av. J.-C.) On peut voir à quel point la violence des jeunes n’est pas nouvelle tant cette citation d’Hésiode paraît refléter notre actualité. C’est un point de départ...

Partager