Cacher les bonbons

Et pourquoi donc les cacher? C’est si bon, les bonbons…

Précisément, si bon que les enfants en avaleraient jusqu’à s’en rendre malades. Ils en dégusteraient à n’importe quel moment, juste avant de passer à table ou après s’être brossé les dents. Ils en mangeraient sans se rendre compte des quantités de sucre qu’ils absorbent. Si on ne les met pas en garde, il est bien vain d’attendre de leur part un comportement raisonnable face à des bonbons laissés à leur disposition.

Par contre, quel plaisir de recevoir une sucrerie comme une surprise ou d’en recevoir une, sortie de la cachette secrète de papa ou de maman, à l’occasion d’un travail bien fait, d’un rangement du cartable à sa bonne place, d’une tâche réalisée sans que l’on ait dû le demander dix fois! Ces bonbons-là sont vraiment bons précisément parce qu’ils sont donnés avec parcimonie. Ils ne sont plus les gourmandises dont on se bourre la bouche sans même prendre le temps de les déguster. Les bonbons goûtent tellement meilleur quand ils sont donnés avec plaisir et deviennent l’occasion d’un échange. Ils se chargent de douceur que l’on savoure avec bonheur.

Consommer des bonbons avec un réel plaisir et dans la modération, cela s’apprend aussi aux petits enfants.

 

Quand j’étais petite, ma grand-mère avait une boîte à bonbons. Elle savait que ma mère n’aimait pas que mes frères et moi en mangions et donc c’était notre secret, à elle et à nous, de pouvoir puiser de temps en temps dans la boîte. J’en garde un souvenir magique!

Youri ne cesse de demander des sous pour s’acheter des boules. Je ne veux pas le décevoir en disant non, mais je n’aime pas qu’il s’abîme les dents et qu’il prenne du poids.

Chez nous, les bonbons, c’est une gratification.

J’ai été complètement malade parce que j’ai mangé trop de bonbons à l’anniversaire de mon amie Julie.

J’achète des bonbons chaque fois que je fais des courses. Les paquets sont à peine ouverts qu’ils se retrouvent vides. Je sais que ce n’est pas bon, mais, moi, je n’en avais jamais quand j’étais petite et je ne sais pas les refuser aux enfants.

- Je veux que mes enfants sentent que je les aime.
- Tu penses vraiment qu’ils ne savent pas faire la différence entre 'être aimé' et 'être gâté'? Ce ne sont pas les bonbons qui leur prouvent qu’ils sont importants pour toi.

Et pour vous? Etre parent, c’est…? Proposez vos thèmes et témoignages ci-dessous.

Dans les mêmes thématiques

Vidéo

Ressource