Développement de l'enfant

Le Jeu des "3 Figures"

Une formation pour prévenir la violence à l'école, renforcer l'empathie, privilégier le recours à l'adulte et se détourner des chemins qui mènent au radicalisme.
Il est encore temps de vous inscrire à la prochaine session des 12 janvier et 12 avril 2016.
Infos et inscription ici.

[Livre] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Observer des signes qui nous inquiètent chez un enfant, être confronté à une situaiton de maltraitance, de négligence ... sont autant de questions ouvertes dans ce Temps d'arrêt. La première partie, sous la plume de Marc Gérard, pédopsychiatre, trace les contours et la diversité des formes de maltraitance ; la seconde partie aborde une multitude de questions telles qu'elles se présentent concrètement aux professionnels dans leur position de nursing, d'éducation ou d'aide. 
Ce Temps d'arrêt hors-série de 120 pages est disponible sur simple demande ou téléchargeable en format pdf . Il est également envoyé mi-septembre dans les Hautes Ecoles, Universités et Cours de Promotion sociale. 
Numéro de collection: 
31

[Livre] L’attachement, un lien vital

Ce texte de Nicole Guedeney présente les principaux concepts qui aident à comprendre l'importance du lien d'attachement entre un bébé et ceux qui l'élèvent. Il aborde les notions de base de sécurité, d'attachement sécure ou insécure, de transmission transgénérationnelle ...

Disponible en librairie, en Belgique et en France.

Ce livre reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

Numéro de collection: 
48

[Livre] L’expérience quotidienne de l’enfant

L'enfant vit, au jour le jour, au fil des heures, sous le regard d'adultes, et cela beaucoup plus que par le passé. Cependant, ce regard est parcellisé. L'enfant est un sujet de préoccupations pour les familles et les pouvoirs publics. Les institutions vouées à sa prise en charge ont connu une croissance qualitative et quantitative, et néanmoins, qu'en a-t-il véritablement résulté ?

Numéro de collection: 
38

[Livre] Qu’est-ce qu’apprendre ? Le rapport au savoir et la crise de la transmission

Qu’est-ce qu’apprendre ?,  cette question évoque immédiatement l’éducation et la pédagogie, leurs problèmes, leurs solutions. Cependant, apprendre est caractéristique de l’humanité et ne concerne pas que la jeunesse.

SOMMAIRE

Introduction

Des solutions pédagogiques ?

-Repères lexicaux
-De fausses solutions ?
-La vraie limite des pédagogies modernes

Pourquoi savoir ? L’activité intellectuelle et ses finalités

-Aux origines du problème
-L’horizon de l’émancipation
-L’ignorance non coupable

Quel savoir transmettre ?

-Circulation et production des savoirs
-La question des programmes

Conclusion

Numéro de collection: 
30

[Texte] Comment aider les enfants en cas d’événement tragique ?

Quand surgit un fait divers dramatique largement relayé par les médias, un événement plus proche comme le suicide d’un parent d’élève ou la mort accidentelle d’un enfant, les adultes se demandent entre autre comment réagiront les enfants. Resteront-ils silencieux ? Poseront-ils des questions? Feront-ils des cauchemars ? Présenteront-ils des angoisses ? Seront-ils surexcités ? En garderont-ils des traces ? Et quelle peut être la «bonne» attitude des adultes, des enseignants, des éducateurs ? Ce dépliant est disponible au téléchargement sur cette page.

Cet enfant est-il hyperactif ?

L’hyperactivité de l’enfant existe-t-elle vraiment en tant qu’entité clinique spécifique ou n’est-elle qu’une construction sommairement échafaudée pour excuser la prescription de Rilatine à des enfants dont le comportement perturbateur dérange l’adulte ? Cette question est posée par un nombre croissant de professionnels. La Rilatine est une amphétamine excitant (...)

Secouer un bébé peut être très dangereux

Quelle que soit sa demande, les pleurs sont le moyen privilégié d'expression du bébé. Cependant, ces pleurs présents de manière quasi permanente dans le quotidien d'une famille peuvent réellement envahir l'espace nécessaire à chacun. Parfois la tension déborde et s'exprime vis-à-vis du bébé pleureur que l'on prend et que l'on secoue. [...]

Texte à paraître dans "Points de repère pour prévenir la maltraitance", octobre 2016

Les signes de souffrance psychique chez l’enfant

Repérer la souffrance psychique chez l'enfant est certes moins compliqué que d'en saisir le sens et la traiter avec les adultes concernés par le mal-être de cet enfant. Tout repérage, évaluation, démarche diagnostique, doit donc intégrer la question suivante : « Qu'en dire et qu'en faire avec les adultes qui ont la responsabilité de l'enfant au quotidien, et qu'en perçoivent ou qu'en ont perçu ces derniers ? »

La permanence des équipes éducatives aide à se construire

En plus de la satisfaction de ses besoins corporels, la sécurité de base nécessaire à chaque enfant passe par le fait que quelqu’un qui le connaît bien pense avec lui et tient réellement compte de ce qu’il fait et exprime, pendant l’absence de ses parents. Sans quoi, le risque, présent dans toute institution, est de « lâcher » psychiquement l’enfant. Car il importe de donner l’occasion à l’enfant de « faire l’expérience de soi-même dans la continuité d’être » (Winnicot)...

Faut-il châtier les parents qui donnent une fessée ?

Actuellement, dans nos sociétés occidentales, tout le monde est d’accord pour considérer que les châtiments corporels ne sont pas une bonne solution pour aider un enfant à grandir. Dans le cadre des débats actuels sur la légifération de la "fessée" dictée pour le Conseil de l'Europe, rappelons qu'en Belgique la loi interdit déjà le recours à la violence ainsi que les coups et blessures. De plus, la circonstance est aggravante quand il s’agit de violence à l’égard des mineurs. Il n’y a donc pas lieu de rajouter une législation ; trop de loi nuit à la loi.

Pourquoi la télévision est-elle toxique pour les enfants en bas âge

Plusieurs chaînes de télévision qui s’adressent aux jeunes enfants mettent en avant leur intérêt éducatif. Mais celui-ci n’a jamais été démontré, et les seules études réalisées révèlent au contraire qu’elles ralentissent les enfants de 8 à 16 mois dans leur apprentissage linguistique  ! En fait, la télévision destinée aux enfants de moins de 3 ans pose essentiellement cinq problèmes :

[ Texte] La télévision dans les maternités : quand bébé regarde maman qui regarde la télé

Les écrans sont présents aujourd’hui dans tous les lieux de vie. Ils occupent une place primordiale. La télévision bouillonne et Internet offre un flux continu. Impossible aujourd’hui d’imaginer un univers de travail ou familial dépourvu de cette source.

Un texte paru dans "Points de repère pour prévenir la maltraitance", Temps d'arrêt, Yapaka. Egalement disponible en dépliant illustré pour mise à disposition des parents  

Le deuil périnatal

Dans cette conférence, Marie-José Soubieux, pédopsychiatre, parle des bébés morts, pendant la grossesse ou tout juste nés. Alors que le bébé occupe une place centrale dans notre société, de façon paradoxale sa mort avant terme reste un sujet tabou. La confrontation impensable au double mystère de la vie et de la mort conduit souvent à transformer ce non-avènement en non-événement.
 

L´enfant hyperactif, son développement et la prédiction de la délinquance

Dans un contexte social où priment parfois compétitivité, performance, rendement, consommation à tout crin et immédiateté… la question de l’hyperactivité de l’enfant se pose avec acuité. Comment comprendre cette « nouvelle » pathologie ? S’agit-il de traiter le symptôme ou d’être à l‘écoute de ce qu’il exprime ?

La famille contemporaine « fait »-elle de nouveaux enfants?

Depuis 30 ans, les changements de la conjugalité (précarisée, désinstitutionnalisée) et de la parentalité (tendance à la symétrisation de la relation parents-enfant, fonctionnement familial fondé sur le principe de consensus et non plus d’autorité, hédonisme mis à la place du devoir, grande accessibilité aux figurations de sexe, investissement de l’instant) ont été majeurs.

Coup de pouce

Certains parents peuvent être saisis de voir tout à coup leur enfant présenter des caractéristiques contraires à ce qu'ils ont défini comme étant sa personnalité. Certaines sont intrinsèquement humaines: l'agressivité, la violence, la peur… D'autres sont liées aux particularités du développement: tous les enfants de 4-5 ans mentent à un moment ou à un autre; tous les enfants entre 18 mois et 4 ans s'opposent, font des colères... On rêve tous ses enfants munis de qualités multiples; souvent, d'ailleurs, celles qu'on ne possède pas soi-même. Et on tolère mal chez eux ce qu'on ne supporte pas...

Partager