Garde alternée

[Vidéo] Garde alternée à l’adolescence

La garde alternée revêt un caractère plus compliqué à l'adolescence. Le jeune veut acquérir plus d'autonomie, rencontrer ses amis, sortir, vivre des élans amoureux... La garde alternée présente alors un décalage dans l'encadrement, et l'adolescent usera d'ailleurs avec stratégie de cette situation. Le rapprochement avec l’un des parents sera dans certains cas utile à son développement psychique, voire le besoin d’expérimenter en continuité la vie chez un de ses parents, parfois celui qui a recréé une entité familiale avec fratrie.

Garde alternée : les besoins de l’enfant avant 2 ans

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (03:36)

En grandissant, l’enfant développe  peu à peu  sa motricité, sa capacité langagière, également sa capacité de symbolisation.  Progressivement  l’enfant acquiert  la capacité de garder en lui la présence de son parent même absent ; cet élément est essentiel comme condition sécure pour l’enfant en cas de garde alternée.  

 

Garde alternée : les besoins de l’enfant de 6-12 ans

Entre 6 et 12 ans, l’enfant est sans doute le plus apte à supporter un hébergement alterné. Cependant, des conditions restent nécessaires : proximité géographique, proximité de l'école, absence de conflictualité entre les deux parents... Le sentiment de loyauté présent dans l'esprit de l'enfant donne également une teinte particulière à cette période.

Partager