Traumatisme

La victime dans tous ses états

La victime, figure emblématique de notre société est analysée dans ses dimensions singulières et sociales. Sur un plan psychique, se sentir victime, être victime, revendiquer le statut de victime, refuser la condition de victime, s’identifier à la victime… ne participent pas des mêmes enjeux et appellent à des positionnements professionnels différents. Au-delà de la clinique, est questionnée la place actuelle de la victime dans la société. Figure courtisée par les médias, les experts, les soignants, la victime est au centre des réformes judiciaires ainsi que des débats politiques. Nouvelle...
Numéro de collection: 
63

Événement traumatique en institution

Lorsqu’un événement violent ou accidentel surgit dans une institution, c’est tout un système qui en est impacté. Faire face à cet événement devient, dès lors, une nécessité. Qu’il s’agisse des bénéficiaires, des personnes qui y travaillent ou de l’institution elle-même, chacun sera amené à s'ajuster pour qu’un nouvel équilibre advienne et que la vie puisse reprendre son cours. Or cela s’avère souvent difficile car la crise vient révéler les failles de tout système. Ceci peut rendre inutilisable les ressources en présence. Ce livre propose des repères pour penser la crise et ses effets pour...
Numéro de collection: 
54

Le traumatisme psychique

Ce livre traite du trauma sur la base d'une conception non banalisante, telle qu'elle ressort d'une clinique et d'une psychopathologie rigoureuses et émerge d'un intérêt porté au sujet traumatisé plus qu'à ses symptômes. Le traumatisme psychique résulte de l'invasion de l'espace mental du sujet par le réel de la mort, le néant comme expérience. La victime sort de cette rencontre avec des éprouvés extrêmes qui feront le socle des symptômes de la névrose traumatique: cauchemars, angoisse de néantisation, dépression, troubles des conduites, maladies psychosomatiques. Le point central de ces...
Numéro de collection: 
18

Comment aider les enfants en cas d’événement tragique ?

Quand surgit un fait divers dramatique largement relayé par les médias, un événement plus proche comme le suicide d’un parent d’élève ou la mort accidentelle d’un enfant, les adultes se demandent entre autre comment réagiront les enfants. Resteront-ils silencieux ? Poseront-ils des questions? Feront-ils des cauchemars ? Présenteront-ils des angoisses ? Seront-ils surexcités ? En garderont-ils des traces ? Et quelle peut être la «bonne» attitude des adultes, des enseignants, des éducateurs ? L’horreur dans la fiction et dans la réalité Chacun a pu faire l'expérience de raconter une histoire...

L’enfant face à la mort

La mort, une réalité à découvrir La première rencontre de l'enfant avec la mort concerne souvent l'un de ses grands parents. Cette mort qui amène tristesse et questions s'inscrit dans le cycle de la vie de la naissance à la mort : « Il/elle était vieux/vieille, il/elle arrivait à la fin de sa vie ». La perte d'un animal familier peut aussi amener l'enfant à vivre une perte importante. Certains enfants sont confrontés à des décès non « justifiables » lorsqu'il s'agit d'un bébé, d'un enfant, d'un parent (suite à une maladie ou plus brutalement suite à un accident) bref, d'un être qui avait...

La dispute parentale, une expérience préjudiciable pour l'enfant

L’enfant qui vit une violence répétée entre ses parents est atteint dans son développement. La répétition de violences verbales, physiques, matérielles…fragilise l’enfant notamment dans sa capacité à établir des relations égalitaires qui tiennent...

L'impact de la violence conjugale sur l'enfant.

Le jeune enfant vit de plein fouet la violence entre ses parents. Totalement dépendant de l'adulte, l'enfant est submergé par une angoisse d'insécurité par peur de perdre son parent. L'enfant n'est pas outillé pour élaborer cette violence, en...

Comment l'enseignant peut aider l'enfant en cas de fait divers tragique ?

Un entretien avec Pierre Delion, psychiatre et psychanalyste. (04:38) Pour les enfants, avoir un lieu hors de la famille pour parler du choc causé par un évènement tragique est important. A l'école, l'enseignant peut apporter des informations qui...

Il y a résilence et résilience

Un entretien avec Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste (04:09)

La dispute des parents frappe les enfants

Un entretien avec Jean-Paul Matot, pédopsychiatre. (03:27)

A partir de 5 ans, l’enfant prend conscience de la maltraitance qu’il vit

Avant 3 ans, l’enfant ne réalise pas la maltraitance qu’il subit. Entre 5 et 10 ans, l’enfant s’ouvre au monde, prend peu à peu du recul par rapport à son modèle familial et peut réaliser dès lors que ce qu’il vit n’est pas habituel dans les...

« Les Mesures d’Accompagnement Protégé : un outil innovant pour protéger l’enfant victime de violence conjugale »

Une  intervention de Mme K. SADLIER, Docteur en psychologie clinique, Directrice du département enfants et adolescents au Centre du psychotrauma de l’Institut de victimologie de Paris lors du colloque " L'enfant exposé aux violences conjugales : quelles conséquences? quelles prises en Charge?", organisé par la Coordination pour l'Egalité des Femmes et des Hommes de la Province de Namur le 10 juin 2013.  

L'Étranger en moi

Film de fiction
Rebecca et Julian attendent leur premier enfant et se réjouissent à l’idée d’accueillir ce bébé. Mais les sentiments de la jeune femme changent du tout au tout après la naissance de Lukas. Paniquée et impuissante, elle s’aperçoit qu’elle ne ressent rien pour lui. Personne autour d’elle ne semble s’en rendre compte. Elle n’ose pas en parler par honte de ne pas être une mère exemplaire. Que lui...

Room

Roman
Critique parue dans le blog "la ruelle bleue" le 23/11/2011 « Room » ne doit pas être défloré. Tout au plus peut-on évoquer le premier chapitre qui introduit l’intrigue. Un nouveau jour se lève et Jack fête ses 5 ans. Du haut de ses quatre-vingt-dix-neuf centimètres et avec ses mots à la fois puérils et affûtés, il nous raconte sa journée d’...

« Résilience » ou la lutte pour la vie

(...) L'idée de quelque chose qui résiste aux pressions sans trop se déformer ou en pouvant retrouver sa forme, un peu comme un ressort, existe aux Etats-Unis depuis longtemps. Paul Claudel écrit d'ailleurs dans L'Elasticité américaine : « Il y a dans le tempérament américain une qualité que l'on traduit là-bas par le mot resiliency, pour lequel je ne trouve pas en français de correspondant exact, car il unit les idées d'élasticité, de ressort, de ressource et de bonne humeur . » Dans le champ de la psychologie, Fritz Redl a introduit le concept d'« ego resilience » en 1969 ; puis a été...