Faire un enfant toute seule, est-ce une bonne idée?

Auteur: 

L’enfant actuel, objet de désir, participe à l’idée voire au projet de vouloir faire un enfant tout seul/ toute seule. En effet, tout désir d’enfant se fonde sur une projection narcissique du parent en devenir : prolongement de soi, revanche sur son histoire personnelle…sont au rendez-vous. Parfois, le désir d’enfant repose sur cette seule volonté possessive.
Daniel Coum explique, à contrario, que devenir parent consiste à renoncer à ses propres attentes pour investir l’enfant tel qu’il est pour lui-même et non pour résoudre un besoin de possession de l’adulte.

 

Un entretien avec Daniel Coum, psychologue clinicien, psychanalyste, directeur des services de Parentel et Maître de conférence à l’université de Bretagne. (03:07)

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

Crises et parentalités

Cette conférence s'est tenue en janvier 2010 dans le cadre de la saison 09-10 des Lundis Midis des Bureaux de quartier intitulée "...

Familles monoparentales, recomposées, homoparentales

Dans le cadre des Midis de Wavre,une conférence de Susann Heenen-Wolff, professeur de psychologie clinique (UCL, ULB, psychanalyste (Société Belge de Psychanalyse)  

Quand le père est le parent de référence d'un enfant

L’enfant se construit toujours en référence de ses deux parents. Quand le père assure seul les fonctions parentales,...

Quand la mère se retrouve seule à élever son enfant

Un entretien avec Pierre Delion, psychiatre et psychanalyste. (07:02)

Quand le père part à la naissance de l’enfant

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (02:32)