Le divin marché, source de fragilisation ?

La société consumériste telle que décrite par Dany Robert Dufour, philosophe, dont la promesse vise à anticiper tout manque, à combler tout désir, nous prive du  bonheur d’être soi. La saturation de tous nos besoins, le débordement de produits de satisfaction nous empêchent d’élaborer le manque, le vide qui habite notre condition d’être humain.

Un entretien avec Dany Robert-Dufour, philosophe , professeur en sciences de l'éducation. (01:13)

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Pages qui pourraient également vous intéresser

Deux aliénations contemporaines : Jouissance à tout prix ou rigueur extrême ?

Un entretien avec Dany Robert-Dufour, philosophe , professeur en sciences de l'éducation. (03:22)

Points de repère pour prévenir la maltraitance

Ce Temps d'arrêt hors série de 120 pages est disponible sur simple demande Il aborde des questions et les difficultés qui se...

La violence envers les enfants, approche transculturelle

Malgré un souci accru de leur protection, toute culture inflige des violences parfois extrêmes aux enfants. Prendre la mesure de ces différences culturelles permet de mieux comprendre les mécanismes...

Scène primitive en prime time ?

Vous allez rire, c’est certain. Et pourtant la scène mérite qu’on s’y arrête. Depuis longtemps la télévision...

Rites de virilité à l’adolescence

Il s’agit dans cet ouvrage de s’attacher à la construction sociale du masculin dans nos sociétés où les anciens modèles de genre s’effacent. Il devient parfois malaisé d’entrer dans la peau d’un...

Alain Kerlan

Alain Kerlan est philosophe, professeur émérite en sciences de l’éducation à l'université Lumière Lyon2, où il a exercé les fonctions de Directeur de l’Institut des Sciences et des Pratiques d’...