La différence des sexes n'est pas de l'inégalité

Jacqueline Schaeffer : "L’influence sociale et celle de la société de consommation ont poussé les petites filles à chercher des modèles en dehors de la sphère familiale. (...) Maintenir cette excitation permanente du côté de la sexualisation les pousse à rechercher leur identité à l’extérieur plutôt qu’à se construire à leur propre rythme. Il faut vraiment tenir compte de la différence des sexes, sans penser que c’est de l’inégalité. On peut être égaux et différents. Les parents devraient apprendre cette différence aux enfants tout en leur inculquant le respect de l’autre. Cet apprentissage de l’altérité permet de ne pas mépriser ce qui n’est pas comme soi."

Lire tout l'interview sur 20 Minutes

 

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

Billet invité: Françoise Guillaume

En France, les concours de Mini-miss sont maintenant interdits MAIS...

Carte blanche parue dans La Libre Belgique (24/09/2013) 

Récemment, la France décidait d’interdire les concours de mini-miss. Nous n’avons pas attendu pour travailler cette question de fond qui va bien au-delà de légiférer défilés et paillettes. Comment aider les parents à accompagner le développement de leur enfant hors des crocs des organisateurs de concours en tout genre ?

[Audio] "Heurts et malheurs d'une reine d'un jour"

Le vendredi 18 novembre 2011, pas moins d’une cinquantaine de professionnel-le-s de l’enfance et du secteur psycho-social ont assisté à la journée d’étude « Concours Minimiss : un jeu d’enfants ? »,...