[Actu] "Aimez-vous les enfants plus que vous ne le souhaiteriez ? Faites-vous aider"

Tel est l’appel lancé par le spot d’une campagne allemande menée par l'Institut de Médecine sexuelle de la Charité à Berlin ( Clinique Universitaire de la Charité)

Quels effets ce type de campagne peut générer sur un plan social et individuel et dans votre travail avec les familles ?
Lançons le débat à partir de quelques points :

- Une telle campagne ne risque-t-elle pas de faire l’impasse sur le fait que plus de 90% des abus sont intra-familiaux.
- Alors que la clinique des agresseurs sexuels témoigne de processus de clivage et de déni dans leur fonctionnement psychique, cette campagne fait l’impasse sur ces résistances en présence.
- La démarche se fonde sur les seuls ressorts conscients : il y aurait aujourd’hui les « bons » pédophiles qui acceptent de se faire soigner et les mauvais (qui seront d’autant plus sanctionnés qu’une chance leur a été donnée).
- Ce spot crée une confusion dangereuse entre le fantasme et l’acte.
- Comment ce type de message sera compris par des adolescents qui doivent composer avec leur sexualité et en deviendraient sidérés à la perspective d’être des « graines de pédophiles »….

Cette vidéo est disponible au format mp4. Vous pouvez la télécharger afin de la visionner hors ligne ou de la graver sur un DVD. Télécharger la vidéo

Thématique: 

Partager

Pages qui pourraient également vous intéresser

Quel sort réserver aux agresseurs sexuels ?

par Vincent Magos À l’heure où l’agresseur sexuel revient sur le devant de la scène, des voix discordantes s’élèvent pour s’interroger sur le sort à lui réserver, ou pour proposer des solutions...

Michelle Martin : Le cœur et la raison

Billet invité - Une opinion de Robert De Baerdemaeker et Patrick Henry (1) parue initialement dans La Libre Bien sûr nous avons tous été émus, bouleversés, écœurés, scandalisés, révoltés, par le...

Pédophilie, Pour en finir avec la honte

Article de Serge Tisseron. Psychiatre et psychanalyste, Serge Tisseron a notamment publié La honte (Ed Dunod). Chacun d’entre nous peut se découvrir un jour sensible, l’espace d’un très court...