Tout le contenu

[Vidéo] Séparation et monoparentalité : un contexte de précarisation matérielle et relationnelle, de désinsertion sociale

Un entretien avec ​Gérard Neyrand (03:06), docteur en sociologie, dans le contexte Covid-19.

Gérard Neyrand décrit les facteurs qui favorisent la précarisation en situation de séparation, c'est à dire l'accentuation de la précarité et des effets psychologiques de celle-ci qui est d'autant plus complexe que celle-ci a été brutale. Dans certains cas, le parent se trouve très isolé et sans ressource comme la situation des mères qui ont fui des situations de violences conjugales. Les professionnels ont alors un rôle d'accueil mais aussi de sécurisation et de redynamisation des personnes afin de...

[Vidéo] Garde alternée : les besoins de l’enfant avant 2 ans

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (03:36) 

En grandissant, l’enfant développe  peu à peu  sa motricité, sa capacité langagière, également sa capacité de symbolisation.  Progressivement  l’enfant acquiert  la capacité de garder en lui la présence de son parent même absent ; cet élément est essentiel comme condition sécure pour l’enfant en cas de garde alternée.  

Aussi, le "passage de bras" hors de toute conflictualité lui préserver un sentiment de sécurité.
Sa notion subjective du temps et son besoin de continuité le mettent à mal s’il est soumis...

[Vidéo] Les modalités de l’hébergement alterné à l’adolescence

Alain Braconnier (02:48), psychiatre, interroge les modalités d'hébergement de l'adolescent en cas de garde alternée en regard de son désir de changer le mode d'hébergement adopté. La parole et la demande de l'adolescent doivent être entendues et modalisées selon des conditions et un cadre qui tiennnent compte des mécanismes en jeu à l'adolescence. Aussi, au plan concrêt, quelle que soit la décision finale, il est nécessaire que la demande du jeune fasse l'objet d'un contrat avec l'ensemble des parties : l'adolescent et chacun de ses parents. Cela évitera de lui faire porter le poids d'une...

[Vidéo] Résidence alternée dans un domicile unique : quels bénéfices pour l’enfant ?

Un entretien avec Sylvain Missonnier (02:23), professeur de psychologie clinique de la périnatalité.

Certains parents proposent comme solution de garde, que l'enfant reste dans un domicile unique et qu'ils fassent les déplacements. Dans certaines situations très conflictuelles, la mise en place d'une telle solution témoigne de la possibilité pour les parents d'un décentrage de leurs propres besoins pour véritablement s'identifier à leur enfant. 
Mais, ce n'est alors plus l'ordre, la géographie parentale qui gouverne mais bien celle de l'enfant... Les conséquences à long terme, pour lui, d'...

[Vidéo] L’attachement, essentiel pour le développement de l’enfant

L’enfant tout petit est en capacité de développer plusieurs liens d’attachement mais une figure préférentielle se détache cependant, figure qui va davantage rassurer, sécuriser l’enfant, particulièrement en cas de détresse, en situation de fragilité ou de plus grande vulnérabilité, telle la nuit.

Généralement, la mère reste à ce jour la première figure d’attachement.

Le père prend auprès de l’enfant un rôle d’ouverture au monde, soutenant davantage le pool exploratoire, la motricité.

Ces rôles sont tous deux nécessaires à l’enfant, complémentaires et non hiérarchisés quant à la valeur et à...

[Vidéo] La crèche et la continuité pour le bébé

Lieu de garde et de socialisation, la crèche est attentive à offrir une continuité au bébé. Préparation à l’entrée, permanence des équipes et des groupes d’enfants, continuité des adultes de référence, confiance mutuelle entre adultes…sont des conditions pour que le bébé vive ses journées en crèche avec sécurité et continuité. Dans ces conditions, l’enfant fait peu à peu l’expérience que la séparation du matin lui assure le retour de son parent en fin de journée.

[Vidéo] Séparation parentale et continuité pour le bébé

Les besoins de continuité et de permanences sont fondamentaux pour le bébé. En cas de séparation des parents, ce besoin de continuité se traduit notamment par la nécessité de garder des liens avec ses deux parents : maintenir le lien continu avec sa mère (ou sa figure de référence principale) et également garder des contacts fréquents et réguliers avec le père. La continuité se concrétise dans une rythmicité et une progressivité pensée selon l’âge de l’enfant mais se joue aussi sur un plan psychique. Ainsi, il importe que le parent absent reste une réalité pour le bébé au travers du discours...

[Vidéo] Garde alternée : les besoins de l’enfant de 6-12 ans

Entre 6 et 12 ans, l’enfant est sans doute le plus apte à supporter un hébergement alterné. Moins dépendant de l’amour de ses parents, plus critique et plus ambivalent à leur égard, il est aussi en quête d’une équité envers chacun d’eux.

Cependant, des conditions restent nécessaires à savoir  la proximité géographique, l'absence de conflictualité entre ses deux parents  enfants n’ont pas la capacité psychique de vivre des changements répétitifs et y consacrent toute leur énergie au détriment de leurs activités propres et parfois même de leurs apprentissages. Pour d’autres enfants, le...

[Vidéo] Garde alternée : le calendrier de Brazelton, un cadre progressif et individualisé

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez (02:32), pédopsychiatre et psychanalyste.

Le pédiatre Brazelton s'est intéressé de très près au développement tant physique, somatique que psychique et émotionnel des enfants. Il a constaté les conséquences négatives de la garde alternée pour les tout-petis. Il a donc proposé un calendrier qui offre un point d'appui pour penser les modes de garde en fonction de l'âge de l'enfant. Pour les tout-petits, le besoin de stabilité, de sécurité étant primordial, il suggère un lieu d'hébergement principal et des temps avec l'autre parent les plus fréquents...

[Vidéo] Garde alternée : Les repères du calendrier de Brazelton

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (02:55)

Brezelton est un psychiatre américain qui a proposé un système de garde, lors de séparation parentale, qui évolue en fonction de l'âge de l'enfant. Ces recommandations ont fait l'objet de remaniements mais permettent de penser un fonctionnement de garde alternée progressif qui tient compte des besoins du jeune enfant. 

Entre 0 et 2 ans : Privilégier un lieu unique d'hébèrgement, en maintenant les liens avec l'autre parent au travers de visites régulières en journée. 

Entre 2 et 3 ans : Maintien du lieu...

 Imprimer la page