Livres, vidéos, podcasts...

[Vidéo] Pourquoi laisser l'enfant perdre au jeu ?

Pour Sophie Marinopoulos (04:16), psychologue, les jeux où la règle amène un perdant et un gagnant offrent une occasion à l’enfant de faire l’expérience de l’échec, nécessaire pour grandir. La présence de l’adulte permettra d’être là en soutien de cette épreuve qui peut se vivre douloureusement par l’enfant.

 

[Vidéo] Laisser jouer l'enfant pour lui apprendre à créer

Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste invite dans cette courte vidéo de 03:28 à laisser à l'enfant des espaces libres pour jouer. Sans but précis, sans intention pédagogique, sans règle (sauf celle de ne pas se mettre en danger), l’enfant trouve alors l’occasion de s’organiser seul, de s’amuser de tout et de rien. Un moment essentiel à son développement moteur, cognitif et affectif.

[Vidéo] Jouer est thérapeutique

Sophie Marinopoulos, psychologue clinicienne (02:20) décrit l'importance des activités ludiques,  fondamentales dans la croissance et le développement de l’enfant. Le jeu met en scène des expériences répétées et chaque fois nouvelles qui permettent à l’enfant de franchir des étapes au gré de son développement. A ce titre, le jeu est thérapeutique et l’enfant en jouant est son propre thérapeute.

Trois jeux pour grandir

Un entretien avec Sophie Marinopoulos, psychologue, psychanalyste sur un processus psychique en trois jeux pour être grand (09:02)

[Vidéo] Jouer seul, jouer avec un adulte, les deux l'aident à grandir

Sophie Marinopoulos (04:58) déplie la nécessité pour un enfant d'avoir appris à jouer seul, capacité qui fondera sa capacité d'être en relation. 

La relation de corps à corps qui caractérise les débuts de la vie trouve très vite la nécessité d’une prise de distance soutenue et médiatisée par le langage. Dès les premières semaines, l’enfant apprend à découvrir son corps, ensuite à saisir les objets… sous les encouragements et les invitations de son parent.

 Imprimer la page