[Campagne] Maîtrisons les écrans : La campagne 3-6-9-12 donne des repères

Public cible: 

Dans une société où le virtuel a pris une place prépondérante, quelles peuvent en être les conséquences sur l’enfant ? Sans céder aux sirènes de la technologie ni à la panique face au monde numérique, il s’agit de mieux comprendre l’impact des écrans au cours de la vie de l’enfant. La confrontation aux mondes virtuels et le vécu émotionnel qui y est associé sera différent selon son stade de développement. En effet, au fur et à mesure qu’il grandit, et s’il est accompagné dans ses découvertes, il sera de plus en plus outillé pour faire face aux contenus qu’il perçoit.  
Disposer de repères peut aider parents et professionnels à adapter la consommation des écrans à l’âge de l’enfant.

Pas de TV AVANT 3 ans :
L'enfant a d'abord besoin de mettre en place ses repères spatiaux, puis temporels. Les premiers se construisent à travers toutes les interactions avec l'environnement qui implique ses sens, et les seconds à travers les histoires qu'on lui raconte et les livres qu'il feuillette.
Evitez la télévision et les DVD dont les effets négatifs sont démontrés.
Les tablettes tactiles peuvent être utilisées au même titre que tous les jouets traditionnels, mais dans un accompagnement ludique. [lire la suite]

Pas de console de jeu AVANT 6 ans :
Evitez la TV et l'ordinateur dans la chambre.
Fixez des horaires aux écrans et respectez les âges indiqués pour les programmes.
Préférez les jeux vidéos que l'on joue à plusieurs à ceux que l'on joue seul : les ordinateurs et les consoles de salon peuvent être un support occasionnel de jeu en famille, voire d'apprentissage accompagnés.
N'offrez pas une console ou une tablette personnelle utilisable à tout moment à votre enfant : à cet âge, jouer seul devient rapidement stéréotypé et compulsif. [lire la suite]

Pas d'Internet seul AVANT 9 ans :
Evitez la TV et l'ordinateur dans la chambre.
Etablissez des règles claires sur le temps d'écrans.
Paramétrez la console de jeu du salon.
A partir de 8 ans, si vous créez un compte pour votre enfant sur l'ordinateur familial, expliquez-lui le droit à l'image et le droit à l'intimité. [lire la suite]

Pas de réseau social AVANT 12 ans :
Continuez à établir des règles claires sur le temps d'écrans.
Déterminez avec votre enfant l'âge à partir duquel il aura son téléphone mobile.
Rappelez régulièrement les 3 règles de base d'Internet à assimiler par tous:
1/ tout ce que l'on y met peut tomber dans le domaine public;
2/ tout ce que l'on y met y restera éternellement
3/ tout ce que l'on y trouve est sujet à caution : certaines données sont vraies et d'autres fausses. [lire la suite]

APRES 12 ans :
Votre enfant "surfe" seul sur la toile, mais convenez d'horaires à respecter.
Evitez de lui laisser une connexion nocture illimitée depuis sa chambre.
Discutez avec lui du téléchargement, des plagiats, de la pornographie, du harcèlement,...
Refusez d'être son "ami" sur Facebook. [lire la suite]

La campagne

La campagne est mise à disposition de tous les organismes de l'enfance et de l'aide à la jeunesse et se décline en :

Téléchargement: 

Vidéos en lien avec cette campagne

[Vidéo] De la télé pour les bébés aux jeux vidéo pour les ados

Conférence de Serge Tisseron

Depuis leur lancement, la télé pour les bébés est au centre de nombreux débats. Les spécialistes de l'enfance tirent la sonnette d’alarme. Leurs conséquences sur les tout petits sont en effet en grande partie inconnues, et ce qu’on en sait n’est guère rassurant…

Mais la fréquentation excessive des écrans dans la petite enfance pourrait bien aussi poser un autre problème : inviter le jeune enfant à développer des défenses privilégiées contre les angoisses qui l’assaillent en utilisant les possibilités des écrans. Or, à l’adolescence, les interactions précoces à...

[Vidéo] "Addiction" aux jeux vidéos? Une mauvaise formulation.

Un entretien avec Serge Tisseron (03:32), psychiatre et psychanalyste.

Serge Tisseron psychiatre et psychanalyste argumente  en trois points essentiellement  pourquoi ne pas parler d’addiction aux jeux vidéos préférant le vocable de joueur excessif.

  • Avant tout, il n’existe pas de définition consensuelle de l’addiction parlant des jeux vidéo. Entre dépendance et passion, la pratique des jeux vidéos se distingue totalement de la consommation de substance toxique.
  • Deuxièmement, l’expérimentation excessive des jeux vidéo pour l’adolescent peut n’être que passagère, signant une manière d’enterrer...

[Vidéo] La télé dans les maternités, quelle mauvaise idée!

Un entretien avec Pierre Delion (05:33), psychiatre et psychanalyste. 

La télévision interfère dans la relation mère-enfant et sur le développement du nourrisson qui dès le premier jour de sa vie est soumis à cette réalité visuelle. Lors de l'allaitement, le nourrisson plonge dans le regard de sa maman à la recherche de son humanité. Qu'en est-il lorsque la maman regarde la télévision ? Pierre Delion pose la question de l'effet disctracteur de la télévision en référence à la notion d' « attention conjointe ».

[Vidéo] "Pas de TV avant 3 ans, pourquoi ?"

La règle de 3-6-9-12 rappelle des éléments de développement de l’enfant qui donnent des repères pour grandir avec les écrans

Avant 3 ans, il n’y a pas de bon écran pour l’enfant.

Avant 3 ans, l'enfant a d'abord besoin de construire ses repères sensoriels et moteurs : dans l’espace, à travers toutes les interactions sensorielles et motrices avec l'environnement.

Dans le temps, à travers les histoires qu'on lui raconte et les livres qu'il feuillette.

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

Domestiquer les écrans au rythme de l'enfant

Dans une société où le virtuel a pris une place prépondérante, quelles peuvent en être les conséquences sur l’enfant ? Sans céder aux sirènes de la technologie ni à la panique face au monde numérique...

Campagne Ecrans : Avant 3 ans

Avant 3 ans, l'enfant a besoin de mettre en place ses repères spatiaux, puis temporels. Les repères dans l'espace se construisent grâce à toutes les interactions avec l'environnement qui implique...