Colloque: "Le croire: opinions, croyances, convictions, savoirs"

Nous nous pencherons sur le croire, verbe substantivé, et non sur la croyance, qui ne serait qu’une des déclinaisons d’un croire que nous envisagerons comme un processus d’invention de la réalité ou, si l’on préfère, d’établissement du sens. L’opinion, du latin "opinare", serait, dans ce processus, le fait d’opiner, c’est-à-dire de choisir entre deux vérités, mais que sont nos opinions devenues? La croyance, du latin "creditere", serait le fait de créditer une vérité quelconque d’une valeur particulière. C’est la foi naïve du "Samuel enfant" peint par Joshua Reynolds (1776), mais que sont nos enfants devenus? La conviction, du latin "convincere", serait le résultat d’une démonstration, s’étayant sur des preuves plus ou moins objectives ou fabriquées. C’est la foi radicale du croisé en croisade, de l’islamiste en jihad, mais que sont nos sociétés devenues? Le savoir, enfin, du latin "sapere", serait le fait de "goûter" une vérité. Pour le "Dernier croisé" de Karl Friedrich Lessing (1835), ce goût semble amer, mais que sont nos combats devenus? - Samedi 9 novembre 2019 de 8h30 à 17h - 08h00 Accueil - 08h30 Introduction - 09h00 Le besoin de croire et ses risques, par SOPHIE DE MIJOLLA-MELLOR, philosophe de formation, est une psychanalyste française et Professeur émérite des Universités. Elle est présidente de l'Association internationale Interactions de la psychanalyse et directrice de la revue Topique. Elle a publié "Le besoin de savoir", "Le besoin de croire, "Le choix de la sublimation", "Que sais-je? La sublimation", etc. - 10h00 La croyance entre la mauvaise foi et le beau geste, par JACQUES FONTANILLE, docteur en linguistique, Chevalier de la Légion d’Honneur, est professeur émérite à l'université de Limoges et membre de l'Institut universitaire de France. Il a été président de l'Association internationale de sémiotique visuelle, président de l'université de Limoges de 2005 à 2012 et président du PRES Limousin Poitou-Charentes (2011-2012). Il a publié "Sémiotique du discours", "Formes de vie", etc. - 11h30 Couple et famille : du mythe à l’identité, inventer sa différence, par ROBERT NEUBURGER est psychiatre, thérapeute de couple et de famille à Genève, Professeur honoraire de psychologie clinique) à l’ULB, auteur de nombreux ouvrages dont "Le mythe familial", "Les rituels familiaux", "Les territoires de l’intime", "Exister", etc. - 13h30 Critique du constructivisme radical en psychothérapie, par SERGE ESCOTS, anthropologue, psychothérapeute familial à l’institut d’anthropologie clinique et responsable du diplôme universitaire de thérapie familiale à l’université Toulouse Jean-Jaurès. - 14h30 Le modèle de la quête illustré par "Anna Karénine", par JEAN-CLAUDE MAES, psychologue, docteur en Information et Communication, thérapeute familial systémique à Bruxelles, président fondateur de SOS-Sectes et de PREFER asbl (Prévention, Recherche Et Formation sur l’Emprise et le Radicalisme). Il a publié "Emprise et manipulation. Peut-on guérir des sectes?", "Liens qui lient, liens qui tuent. L’emprise et ses dérives", "Se protéger du radicalisme" (avec Evelyne Josse), etc. - 16h00 Lecture de la pièce de théâtre "Chahîd, que Dieu l'accepte en martyr", par son auteur VINCENT DUFOUR, artiste associé de la Cie 4emeActe installée à Toulouse, suivie d'un débat avec Dominique Bons, la mère de "Chahîd", fondatrice de l'association "Syrien ne bouge, agissons".

Date de l'événement - Début /fin: 
Samedi, 9 Novembre, 2019 - 08:30 - 17:30
Intervenant: 

SOPHIE DE MIJOLLA-MELLOR, JACQUES FONTANILLE, ROBERT NEUBURGER, SERGE ESCOTS, JEAN-CLAUDE MAES, VINCENT DUFOUR

Adresse de l'événement: 
Salle Dupréel - Institut de Sociologie - ULB, 44 avenue Jeanne
Code postal: 
1050
Localité: 
Ixelles
Téléphone: 
02 851 24 99
Organisateur: 
PREFER asbl (Prévention, recherche et formation sur l'emprise et le radicalisme)
Adresse postale: 
66 rue Coenraets à 1060 Saint-Gilles
Public cible: 
Tout public intéressé, mais une priorité et des conditions spéciales sont accordées aux membres de l'Observatoire Bruxellois de Prévention et de Sécurité
Conditions d'inscription: 

90 euros nourriture et boissons comprises, 45 euros pour les étudiants et les personnes sans emploi Inscription sur le site preferasbl.com ou par mail à contact@preferasbl.com

L'organisateur est une ASBL ?: 
Oui

 Imprimer la page