« L’engagement et la créativité du thérapeute avec le traumatisme psychique. Un dialogue entre attachement et tendresse? »

Une journée organisée au théâtre des Martyrs (Bruxelles) par le Centre Chapelle-aux-Champs en collaboration avec l’association Trames Psy. « L’engagement et la créativité du thérapeute avec le traumatisme psychique. Un dialogue entre attachement et tendresse ? » : La clinique du traumatisme psychique propose un carrefour de questionnements. Comme nous l’avons souligné lors de nos dernières journées, cette clinique impose des engagements et des mouvements créatifs particuliers de la part des thérapeutes. Les dimensions transférentielles et contre-transférentielles apparaissent aussi particulières, face à des adultes ou des nourrissons dans la détresse. Elles peuvent imposer au clinicien, au thérapeute, des attitudes qu’il ne s’autoriserait peut-être pas avec d’autres patients, l’amener à s’impliquer de manière différente. L’engagement et la créativité supposent un désir, désir de transformer la détresse, et ce désir nous interroge forcément, car il promeut une qualité relationnelle active de la part du thérapeute avec la clinique du traumatisme extrême, qui va au-delà sans doute de la seule bienveillance ou de l’Empathie, et implique d’autres développement que ceux portés par le seul concept d’Attachement. A ce titre, une notion nous semble féconde à être mise dialectiquement en travail avec celles d’Attachement, d’Empathie, de transfert ou contre-transfert amoureux : celle de la Tendresse Freud a fait évoluer sa conception de la tendresse au-delà du courant tendre, auto-conservatif, des premiers temps, vers une pulsion sexuelle inhibée quant au but. Il est intéressant de constater que la tendresse chez Freud soit passée du registre auto-conservatif au registre sexuel, c’est-à-dire deux registres antagonistes. Ce qui mérite en soit de s’y arrêter. Certains psychanalystes parlent d’une « pulsion d’attachement » voire d’un « désir d’attachement ». Cette pulsion d’attachement, permettrait de jeter un pont entre la théorie freudienne des pulsions et la relation d’objet comme avec celle de l’Attachement. On a quelquefois rapproché le « courant tendre » de Freud avec le concept d’attachement. La tendresse et l’attachement ou la pulsion d’attachement sont-ils donc du même registre ? ; Attachement ; Courant tendre ; Pulsionnel des origines non encore sexualisé ; Pulsion de tendresse ; Pulsion d’attachement ; Pulsion sexuelle inhibée quant au but ; Tendresse…Les options sont multiples… peut-on s’autoriser, de plus, à tenter de proposer une compréhension de la Tendresse vers une troisième voie : celle d'un pont entre Attachement et psychosexualité et qui alimenterait leur étayage, mais différemment d’une pulsion originaire comme celle de la pulsion d’attachement ? C’est à dire comme issue de la rencontre entre détresse et sexualité, issue d’une transformation et vectrice de transformations ? Est-ce simplement pulsion sexuelle inhibée quant au but, ou autre chose ? Nous chercherons à discuter de ces notions, de les mettre en dialectique, questionner leurs cohérences, pertinences, ou apories, au regard de la clinique du traumatisme, dans certaines de ses facettes : précoce, cumulatif, récents, ou à travers la maladie grave, chez le nourrisson, chez l’adulte, et de ce qu’elle impose au thérapeute en termes de travail sur les transferts et sur sa pratique.

Date de l'événement - Début /fin: 
Jeudi, 14 Novembre, 2019 - 09:00 - 17:30
Intervenant: 

Drina Candilis; Bernard Golse; Denis Mellier; Régine Prat; Karl-Leo Schwering; Laurent Tigrane Tovmassian

Adresse de l'événement: 
Théâtre des Martyrs-22 Place des Martyrs
Code postal: 
1000
Localité: 
Bruxelles
Téléphone: 
02/764 39 45
Organisateur: 
La formation aux cliniques du psychotraumatisme du Centre Chapelle-aux-Champs
Adresse postale: 
Clos Chapelle-aux-Champs, 30 bte 3026
Conditions d'inscription: 

Inscription en ligne via : http://chapelle-aux-champs.be/agenda 60€ / 30€ pour les étudiants Plus d'infos: samira.asseuldani@apsyucl.be

L'organisateur est une ASBL ?: 
Oui

Partager