Temp(o)s et rythmes en périnatalité

Le 14ème colloque international de l’ARIP : « Temp(o)s et rythmes en périnatalité » aura bien lieu les jeudi 19, vendredi 20 & samedi 21 novembre 2020 au Centre international des congrès du Palais des Papes d’Avignon.
Le rythme anime le temps. À chacun son tempo.

En périnatalité, les rythmes ne cessent de s’entrechoquer. Nouvelles procréations humainement assistées. Battement du coeur du bébé. Césarienne code rouge. Prématurité. État mixte en post-partum. Placements précoces. Burn out des soignants. Turn-over des équipes… Innovations, accidents et dysfonctionnements autour de la procréation, de la grossesse, de la naissance et des premiers mois de la vie menacent les institutions et les personnes du chaos de la perte de sens. Comment protéger l’émergence et la construction de la relation bébé-autres humains, fondatrice du devenir des individus et de leurs mondes ?

L’accélération du temps, bien décrite par Harmut Rosa, concerne désormais tous les domaines de la vie, dont le soin et le prendre soin, et l’ensemble de la planète, pour le meilleur et pour le pire. L’attention à la résonance, qu’il définit comme cette capacité pour le sujet d’être touché par le monde et, en retour, d’agir sur lui, permettrait-elle de résister aux effets délétères de l’accélération ?

En périnatalité, comme ailleurs, le risque est fort de se voir déborder par des urgences fondées ou infondées, authentiques kairos – opportunités d’agir –, ou au contraire chronicisation de réponses usantes à la pression. Cependant, le respect des besoins fondamentaux des bébés passe par celui de leurs micro et macro-rythmes. Les bébés méritent des oasis de décélération, les parents de pouvoir les offrir à leurs bébés et les soignants le temps de réfléchir leurs pratiques.

Temporalités des personnes – bébé, parents, soignants –, des institutions, des métiers, des soins, des avancées scientifiques et techniques s’entrecroisent. Il faut donc veiller, au-delà de leur diversité, à leur suffisante synchronisation. Celle-ci permettra aux bébés de devenir des enfants puis des adultes capables de vivre dans un monde accéléré, d’inventer des ralentissements et de résonner à leur tour avec le monde… et leurs propres bébés.

Ce colloque ambitionne de contribuer à une réflexion sur toutes les échelles de temps qui concernent la période, les métiers et les dispositifs de soin de la périnatalité. Il invite à mieux connaître les rythmes physiologiques, psychiques et développementaux du bébé. Il encourage à s’approprier, au mieux, les innovations techniques, sociales, organisationnelles, de même, que les conséquences sur les pratiques de soin de l’accélération sociétale. Il propose d’envisager des réponses différentes centrées sur l’amélioration de la prise en compte des besoins des parents et des bébés.

Il plaide pour que les 1001 jours deviennent la question de toutes et tous et, dans ce cadre, il concerne l’ensemble des professionnel-le-s intéressé-e-s par cette période, de l’antéconceptionnel au deuxième anniversaire de l’enfant. Il donne la parole à l’Alliance francophone pour la santé mentale périnatale à ses associations et sociétés (Maman Blues, CNGOF, CNSF, FNAAFP, SMF, WAIMH-F, ANAPSY-pe, SIPFP, etc.) et à ses acteurs.

Date de l'événement - Début /fin: 
Jeudi, 19 Novembre, 2020 - 09:00 - Samedi, 21 Novembre, 2020 - 17:00
Intervenant: 

Parmi les intervenants :
François Ansermet, Gisèle Apter*, Ingrid Bayot, Raoul Belzeaux, Patrick Ben Soussan, Emmanuel Bigand, Christine Blanchot-Isola, Anne Bobin-Bègue, Xavier Briffault, Antoine Burguet, Drina Candilis, André Carel, Natacha Collomb, Bertrand Cramer, Boris Cyrulnik, Elisabeth Darchis, Vincent De Gaulejac, Frans B. M. de Waal, Ghislaine Dehaene*, Philippe Deruelle*, Emmanuel Devouche, Jacqueline Dubois §, Michel Dugnat, Alessandro Duranti*, François Edouard, Caroline Eliacheff, Bruno Falissard, Pierre Fourneret, Sylviane Giampino, Maya Gratier, Françoise Grégoire, Florence Gressier, Florence Guignard, Celso Gutfreind*, Brahim Hammouche §, Ghada Hatem, Raouf Karray, Alberto Konicheckis, Anne Lacassagne, Mickaële Lantin-Mallet, Jean-Marc Lévy-Leblond, Gilles Lévy, Eve Lumbroso, Valeria Lumbroso, Daniel Marcelli, Sophie Marinopoulos, Pascal Mariotti, Catherine Massoubre, Adrien Meguerditchian, Denis Mellier, Sylvain Missonnier, Françoise Molénat, Jean Naudin, Gérard Neyrand, Sylvie Nezelof, Elinor ochs, Oguz Omay, Jodi Pawluski, Michèle Peyron § , Nathalie Presme, Joëlle Provasi, Francis Puech, Danielle Rapoport, Joëlle Rochette-Guglielmi, Luc Roegiers*, Sarah Sananès*, Umberto Simeoni, Caroline Simonds, Anne-Laure Sutter, Julianna Vamos, Sylvie Viaux-Savelon, Catherine Vidal, Martine Wonner § , Chantal Zaouche…

Adresse de l'événement: 
Centre international des Congrès du Palais des Papes
Code postal: 
84000
Localité: 
Avignon
Organisateur: 
ARIP Association pour la Recherche et l'information en Périnatalité
Adresse postale: 
Centre Hospitalier de Montfavet CS 20107 84918 Avignon cedex 9 France
Public cible: 
Professionnels de la périnatalité et de la petite enfance
Conditions d'inscription: 

Formation continue : 450 € (France)
Individuel : 290 € (350 € après le 15 juillet 2020)
Étudiant/Sans emploi/Retraité : 80 € (100 € après le 15 juillet 2020) avec copie de justificatif
Inscription en formation continue (France) par mail auprès de l'ARIP arip@wanadoo.fr
Inscriptions individuelles en ligne sur le site de l'ARIP ou par courrier postal (Bulletin à renvoyer avec règlement
Participation en distantiel possible

L'organisateur est une ASBL ?: 
Non

 Imprimer la page