La découverte sensorielle et émotionnelle du bébé

Onglets principaux

EN COURS DE DIFFUSION // Webinaire avec l'auteur le 30/10/20, informations et inscription ici

Pour le bébé, la magie de la découverte de soi, des autres et du monde environnant passe par la bouche, la main, le petit doigt, le pied, la peau, l’œil… Autant de découvertes qui se conjuguent progressivement aux plans sensoriel et émotionnel dans la réciprocité de la relation. L’exploration sensorimotrice du bébé se décline dans ce texte au travers de six moments d'émerveillement : de la découverte du colostrum, qui permet à l’enfant d’entrer tout en douceur dans la force de la pesanteur, aux siestes avec papa pour soutenir la rencontre sensorielle avec l’entourage affectif. L’objectif ici est de relater ces moments d’ouverture au monde qui vont constituer les fondements de la construction de soi.

Pour les professionnels, il s’agit de soutenir la surprise face à la subtilité de la rencontre à l’autre, en prenant en compte la complexité à l’œuvre, également dans des configurations difficiles.

Ce petit recueil se veut le témoin de la magie de la découverte de soi, des autres et du monde environnant. Six moments d'émerveillement nous permettent l'accès au monde du nouveau-né et du nourrisson et soutiennent l'effort de décentration que ce mouvement réclame:
1. Quelques heures après la naissance : Texture et saveur du colostrum comme un passage tout en douceur pour arriver dans la pesanteur et avaler cette expérience.
2. Entre 6 à 12 semaines: Extase autour de la découverte visuelle d'une main qui bouge comme une révélation renouvelée de ce qui fait le dedans et le dehors.
3. Entre 3 et 6 mois: Découverte du petit doigt et de sa place dans l'espace: le nourrisson frotte sa main sur le sol. Sur le dos comme sur le ventre, c'est le petit doigt qui est alors en tête, cherchant la texture du tapis, l'expérience tactile active. La main prendra forme et deviendra outil sur la base de cette exploration.
4. Entre 4 et 8 mois, c’est toute l’exploration orale qui débute et qui va faire le lit de la compréhension multisensorielle du monde. La bouche fonctionne alors comme un œil pour découvrir le monde dans toute sa précision.
5. Dès 6 mois, le bébé prend son pied et construit son dos par la même occasion. En amenant ses pieds à la bouche, bébé s’appuie sur son dos qui s’allonge et prend fonction de point d’appui.
6. Une sieste avec papa, c’est l’opportunité de le sentir, de le découvrir, de faire sa connaissance, en faire une source d’apaisement et de sécurité.
Toute cette découverte de soi se joue dans la relation à l'autre. Au creux des bras, dans le giron, l’enroulement, le regroupement et le rassemblement qu’ils procurent fondent les points d’appui sur lequel tout le développement pourra se poursuivre. Ce programme moteur, ce répertoire de base permet la rencontre à l'autre soutenue par la gestualité du nouveau-né et par les réponses qu'il obtient de la part de son entourage. Chacun des moments précieux à saisir s’appuie sur des exemples issus de la pratique pour en faire ressortir à la fois la complexité mais aussi la malléabilité. Pour les professionnels, il s’agit de soutenir l’émerveillement face à toute la subtilité de la rencontre à l’autre.

Sommaire 
Des moments pour s’émerveiller
Moment n°1 : Toute une onctuosité à savourer
Moment n° 2 : Une main qui m’appartient 
Moment n° 3 : Un petit doigt au tapis   
Moment n°4 : Quand la bouche est un œil   
Moment n°5 : Bébé prend son pied ... et construit son dos   
Moment n° 6 : une sieste avec papa  
Quelques pistes pour accompagner les familles
Identifier les sources d’apaisement de l’enfant
L’émotion comme un guide
Conclusion
Bibliographie
 

 

Remerciements de l’auteure

Je remercie Laurent Vuilleumier, ergothérapeute, et Carole Muller-Nix, pédopsychiatre, pour leurs apports si riches qui ont nourri la rédaction de ce petit ouvrage. Je remercie aussi les parents que je rencontre au fil des consultations et qui m’apprennent chaque jour un peu mieux mon métier. Les situations cliniques présentées sont toutes issues de mon expérience clinique. Les éléments permettant d’identifier les personnes ont toutefois été modifiés. Ainsi, toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé qui se reconnaîtraient dans les détails des situations présentées serait le fruit du hasard.

Numéro de collection: 
118

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Livre] Des dinosaures au pays du net

Pascale Gustin, psychologue et thérapeute d’enfants, entraîne le lecteur dans un voyage fantastique en territoires virtuels. La révolution technologique actuelle modifie radicalement notre rapport au...

Pas de télé pour les moins de 3 ans

Introduction Avant trois ans, regarder la télévision y compris les chaînes spécifiquement conçues pour ces enfants, peut entrainer chez ces derniers des troubles du développement tels que passivité...