[Campagne] "Naître parents"

Public cible: 

Comment accompagner les « nouveaux » parents pris par le remue-ménage qui survient inévitablement lors de l’arrivée d’un bébé ?

Comment les encourager à exprimer leurs émerveillements mais aussi leurs doutes, leurs débordements et à trouver des points d’appui?

Ce livre ne parle pas du nombre d’heures de sommeil du tout-petit, de la manière de le coucher, de le langer, ni de le nourrir. « Naître parents » ouvre une fenêtre sur les sentiments, les mouvements, les émotions dans lesquelles sont emportés les parents pendant les deux premières années de vie avec leur enfant.
Oui, devenir parent, c’est une aventure remplie de tendresse, fierté, amour mais aussi de détestation, ras-le-bol, interrogations, émotions,... et dire quelque chose de ces émotions-là est souvent bien plus compliqué.

Ce livre « Naître parents » prend le pari de raconter cette aventure qu’est la parentalité et la diversité des sentiments qui surgissent à la naissance d’un enfant en traversant des thèmes comme la transmission des générations, la peur de devenir père/mère, des amitiés qui se dénouent au profit d’autres rencontres, des responsabilités quotidiennes, des souvenirs d’enfance qui réapparaissent, du besoin de faire un break de temps à autre,...    

Par cette campagne, Yapaka invite les parents à se dire et renforce les liens sociaux en soutenant les parents à trouver des relais dans un entourage proche et/ou auprès des professionnels du secteur [un carnet d'adresses est disponible via ce lien].

Le livre est disponible gratuitement à la demande au

 

 

 

Outils à télécharger

Outils disponibles gratuitement

Livre "Naître parents"

Naître parents, quelle aventure ! L’attente et la naissance d’un bébé transforment notre vie d’homme, de femme, de couple. Fierté, tendresse, amour, détestation, ras-le-bol, interrogations, émotions...

Affiche "Naître parent" ( verte)

Affiche reprenant le visuel de la cover du livre "Naître parents" destiné aux parents d'enfant de 0 à 2 ans.

Affiche "Naître parent" ( blanche)

Affiche  reprenant les visuels tirés du livre "Naître parents" destiné aux parents d'enfant de 0 à 2 ans.

Vidéos en lien avec cette campagne

[Vidéo] L’amour parental comporte toujours une dose d’ambivalence

Toute relation est empreinte d’ambivalence : l’amour et la haine sont des ingrédients toujours présents, à des degrés divers. Il est pourtant si difficile de faire entendre cette ambivalence dans la relation maternelle notamment. Jouer avec elle,  adopter des rituels, des  mécanismes de défense épongent  cette présence simultanée de sentiments contradictoires. Ces détours sont précieux  pour penser la haine et prévenir la maltraitance.

Pour comprendre au mieux cette réalité complexe,  un détour est utile par l’ambivalence que nous éprouvons à l’égard du bébé que l’on a été, et plus...

[Vidéo] Inquiétude et facteurs de risque

Un entretien avec Françoise Molénat (03:21), pédopsychiatre.

Comment décoder ce qui s'exprime derrière le lien mère- enfant ? Comment aller à la rencontre d'un parent, principalement quand on ressent une inquiétude pour l'enfant ? Aller à la rencontre du parent par des questions simples non intrusives amène souvent à décoder un comportement, à en comprendre le sens ; préalable nécessaire à toute forme d'aide et d'accompagnement.  

 

Françoise Molénat est pédopsychiatre, responsable d'une unité Petite Enfance du service universitaire de pédopsychiatrie du CHU de Montpellier, attachée de cours...

[Vidéo] Comment concilier les besoins de continuité du bébé et de diversification de notre société actuelle ?

Un entretien avec Sylvain Missonnier (03:44), professeur de psychologie clinique de la périnatalité réalisé lors du 7e congrès européen de  l’AEPEA  "Corps à corps. Souffrances du corps et travail psychique chez le bébé, l’enfant, l’adolescent, la famille et les soignants" tenu à Bruxelles en mai 2014.

Notre société valorise un rythme accéléré, soutenu, diversifié, voire tourbillonnant. Cette accélération n’est pas sans incidence sur la vie familiale. Si en tant qu’adulte nous avons la capacité de « tenir » la cadence. En revanche, le bébé a besoin de continuité et de permanence pour grandir...

[Vidéo] Qu’est-ce qu’un parent sécurisant pour son enfant ?

Un entretien avec Sylvain Missonnier (02:26), professeur de psychologie clinique de la périnatalité réalisé lors du 7e congrès européen de l’AEPEA "Corps à corps. Souffrances du corps et travail psychique chez le bébé, l’enfant, l’adolescent, la famille et les soignants" tenu à Bruxelles en mai 2014.

Sylvain Missonnier use de la métaphore du garde du corps pour évoquer les enjeux et la continuité de la mission d’être parent. 

[Vidéo] La grossesse : un changement d'identité.

Un entretien avec Françoise Molenat (05:27), pédopsychiatre.

Devenir mère représente un total bouleversement corporel, émotionnel, psychique.

Des questions telles « Qui suis-je ? » « Comment vais-je m’en sortir ?» « Comment mon enfant va me regarder ? » «  Serais-je entendue ? »… sont présentes et vont plus ou moins s’exprimer, s’interroger compte tenu de l’outillage psychique et de la facilité/difficulté à lâcher prise et à anticiper.

La présence et la capacité du professionnel à être là offrent aussi des points d’appui pour que la femme trouve de nouveaux repères.

La grossesse représente un...

[Vidéo] Diversité culturelle et éducation de l’enfant

Un entretien avec Marie Rose Moro (04:18), professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'Université Paris Descartes.

A l’image d’un berceau culturel, l’éducation contribue à transmettre les règles, les valeurs liées à la société d’appartenance.

La callipédie désigne l’art de faire des beaux bébés. La manière de procéder va différer d'une culture à l'autre : rituels, évitement de tout travail pour la femme enceinte... Dans nos sociétés occidentales par exemple, pour faire un beau bébé, on considère qu'il faut le désirer. 

La diversité culturelle se traduit dans les pratiques qui...

[Vidéo] L’attachement, essentiel pour le développement de l’enfant

L’enfant tout petit est en capacité de développer plusieurs liens d’attachement mais une figure préférentielle se détache cependant, figure qui va davantage rassurer, sécuriser l’enfant, particulièrement en cas de détresse, en situation de fragilité ou de plus grande vulnérabilité, telle la nuit.

Généralement, la mère reste à ce jour la première figure d’attachement.

Le père prend auprès de l’enfant un rôle d’ouverture au monde, soutenant davantage le pool exploratoire, la motricité.

Ces rôles sont tous deux nécessaires à l’enfant, complémentaires et non hiérarchisés quant à la valeur et à...

[Vidéo] Le sevrage, un pas en avant

Un entretien avec Pascale Gustin (04:35), psychologue clinicienne et psychanalyste. 

Les femmes qui allaitent plus longtemps peuvent subir de petites pressions de leur entourage. L'allaitement prolongé peut trouver sa source dans de nombreuses raisons ...Un entretien avec Pascale Gustin, psychologue clinicienne et psychanalyste. (04:35)

[Vidéo] Que faire quand bébé n'arrête pas de pleurer?

Un entretien avec Pierre Delion (05:52), psychiatre et psychanalyste. 

Les pleurs sont un moyen dont dispose le bébé pour dire quelque chose à ses parents. Par ce mode de communication, l'enfant fait passer ses besoins à son parent qui apprend peu à peu à les comprendre,à les décoder. Progressivement le parent sait faire la différence entre les pleurs qui signalent la faim, le besoin d'être pris dans les bras... Et l'enfant fait l'expérience que ses pleurs amènent une réponse appropriée de son parent.
Les pleurs représentent à ce titre un mécanisme essentiel au lien d'attachement enfant-...

Livres en lien avec cette campagne

[Livre] "Naître parents"

[Les bons conseils, Basta!] Certains jours, nous en avons plus qu’assez de toutes les idées reçues. On jetterait bien à la poubelle magazines, journaux, et surtout ces avis tellement « avisés » à propos du sommeil, du portage, des modes de garde, des jeux, de l’alimentation. Que de conseils contradictoires ! Par exemple, on nous dit qu’allaiter est l’idéal. Mais si l’allaitement ne se met pas en route facilement, bien vite quelqu’un nous dira d’arrêter. Puis, si au bout de huit mois, tout roule, un autre nous dira de sevrer l’enfant qui lui semble trop grand. Allez savoir qui écouter ? 
Comment faire le tri quand on n’y connaît rien, qu’on a peur de mal faire et qu’on veut le meilleur pour l’enfant ?

Pas facile de garder confiance. Elle est si fragile cette confiance que nous avons en nous-mêmes, comme celle que nous avons dans les capacités de notre bébé à faire équipe avec nous. Certaines paroles sont même assassines quand elles prétendent que nous n’allons jamais y arriver. Alors, il y a des jours où l'on choisit de s’écouter et de se faire confiance. On décide de suivre son sentiment, sa façon à soi d’être parent, avec cet enfant-là que nous avons pris le temps d’observer et d’apprivoiser. « Moi je crois que c’est bien ainsi, c’est bien d’essayer de cette façon. Allons-y, mon bébé ! » Et nous sommes alors attentifs à ce que cela donne.

Extrait du livre "Naitre parents"

[Livre] L’attachement, un lien vital

Ce texte de Nicole Guedeney présente les principaux concepts qui aident à comprendre l'importance du lien d'attachement entre un bébé et ceux qui l'élèvent. Il aborde les notions de base de sécurité, d'attachement sécure ou insécure, de transmission transgénérationnelle ...

Disponible en librairie, en Belgique et en France.

Ce livre reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

[Livre] Développement et troubles de l’enfant 1-4 ans

Second volet du premier âge, ce texe de Marie-Paule Durieux, pédopsychiatre, envisage le développment de l'enfant de 1 à 4 ans afin de mieux comprendre les processus psychiques à l'oeuvre à cette phase du développement pour identifer les dysfonctionnements à travers les symptômes que présente le petit enfant.

Textes en lien avec cette campagne

Les bonnes raisons pour une mère de haïr son beau bébé...parfois

La maman qui couve son bébé d'un regard aimant est une image éternelle : l'enfant désiré ne peut être qu'aimé, tout le temps, toujours.
Pourtant ces images idéalisées voilent une réalité nettement plus complexe : chaque mère a éprouvé des sentiments négatifs vis-à-vis de son bébé, voire de la haine. Comment comprendre ces mouvements qui surgissent brusquement et provoquent culpabilité et honte ?
 
Ce texte peut être téléchargé et imprimé sous forme de dépliant illustré afin d'être mis à disposition du public.

L’enfant réel n’est jamais celui qu’on a rêvé

Désirer un enfant s'inscrit pour chacun dans des processus psychiques complexes qui relèvent de son histoire générationnelle, de son expérience comme enfant, de son projet de devenir parent et des valeurs sociales ambiantes, de la culture dans laquelle on vit...

Malmener ou brutaliser un bébé : impensable ?

La vulnérabilité du petit d'homme suscite immanquablement l'idée qu'une prévenance particulière à son égard est de mise. Et pourtant…

Le bébé met à jour, et de façon exacerbée, l'ambivalence humaine, la polarité des émotions qui nous animent. On peut se sentir émerveillé et attendri devant un bébé sage ou endormi dans les bras, mais se sentir agressif et rancunier lorsque ce même bébé interrompt sans cesse nos nuits, pleure en continu, refuse de s'alimenter…

Enregistrements audio en lien avec cette campagne

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

[Livre] Guide pour prévenir la maltraitance

Les professionnels de l’enfance peuvent tous être confrontés à une possible situation de maltraitance : voir des signes ou recevoir des informations qui les inquiètent. Or la maltraitance n’est pas...