[Livre] La Pianiste

adapté à l’écran pour le cinéma par M. Haneke en 2001.

Une relation mère fille incestuelle, ambiguë et violente, moralement et physiquement.  Les tentatives de séparation de la fille (adulte) ne l’amènent qu’à répéter ailleurs des scénarios sado-masochistes qui l’aliènent toujours plus et se soldent par un retour chez sa mère. Une ambiance malsaine, sombre et perverse.

Auteur: 
Jelinek, E.
Type de ressource: 
Roman
Share

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

« La fabrique des pervers », un livre puissant de Sophie Chauveau qui décrit dans ses méandres les...

Penser l'incestuel, la confusion des places

L’incestuel n’est pas l’inceste, mais en fait le terreau. Invisible au sein de familles et dans le social, l’incestuel diffuse un climat banal d’indifférenciation des places et des générations, de...
Share