Nue propriété, film long-métrage

La dédicace de début de film, « à nos limites… », donne le ton d’un climat incestuel mère-fils en impasse. Une mère (Isabelle Huppert) vit avec ses deux fils jumeaux qui prolongent leur adolescence, Thierry (Jérémie Rénier) et François (Yannick Rénier).

Des liens tendus et violents où il semble tout autant impossible de vivre ensemble que de se séparer. C’est la confusion des espaces, des places et des générations dans un climat de matérialité et de corporalité partagée, agie et déniée. L’antre familial est comme une arène fermée au monde. Les espaces y sont flous, tout appartient à tout le monde, la maison, l’espace, les objets. C’est un climat de grande tension, de huis clos, d’engluement et de souffrance. « Nue propriété » montre comment la propriété, la matérialité et l’argent régissent alors les rapports humains. La tension explose lorsqu’une limite est annoncée, qu’une différenciation menaçante se profile. L’arrivée du tiers est vécue comme menace.

Auteur: 
Joachim Lafosse
Type de ressource: 
Film de fiction

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

adapté à l’écran pour le cinéma par M. Haneke en 2001. Une relation mère fille incestuelle,...

[Livre] Hypersexualisation des enfants

L’hypersexualisation indique la pression qui pousse les enfants à entrer dans une sexualité abusive qui n’est pas de leur âge et qui vient entraver leur processus de développement et leur propre...
A la mort de leur petite sœur, trois enfants sont enfermés par leur mère anxieuse dans une maison...
Camille Kouchner décrit ici le climat incestuel sur lequel est survenu le viol de son frère jumeau...

[Livre] Guide pour prévenir la maltraitance

Les professionnels de l’enfance peuvent tous être confrontés à une possible situation de maltraitance : voir des signes ou recevoir des informations qui les inquiètent. Or la maltraitance n’est pas...