Coup de pouce

Certains parents peuvent être saisis de voir tout à coup leur enfant présenter des caractéristiques contraires à ce qu'ils ont défini comme étant sa personnalité. Certaines sont intrinsèquement humaines: l'agressivité, la violence, la peur… D'autres sont liées aux particularités du développement: tous les enfants de 4-5 ans mentent à un moment ou à un autre; tous les enfants entre 18 mois et 4 ans s'opposent, font des colères...

On rêve tous ses enfants munis de qualités multiples; souvent, d'ailleurs, celles qu'on ne possède pas soi-même. Et on tolère mal chez eux ce qu'on ne supporte pas chez soi. Aucune qualité, aucun défaut n'a donc de valeur absolue. Tout est à considérer dans l'histoire singulière du lien qui nous unit à nos enfants. Entre père et mère, les perceptions peuvent être divergentes. Les différentes facettes se multiplient donc à l'infini!

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser

Spots "Une vie de chien?" (2004)

Une série de spots télé montre que les adultes et les enfants peuvent avoir des points de vue bien différents sur des tranches de vie quotidienne. Cette campagne a été diffusée en télévision pendant...

[Livre] L’enfant n’est pas une «personne»

La question du statut de l’enfant est aujourd’hui fortement débattue. Certains considèrent en effet que l’enfant ne correspond qu’à une réalité politique et qu’il doit donc être émancipé au même...

[Livre] L’expérience quotidienne de l’enfant

L'enfant vit, au jour le jour, au fil des heures, sous le regard d'adultes, et cela beaucoup plus que par le passé. Cependant, ce regard est parcellisé. L'enfant est un sujet de préoccupations pour...