Professionnels

[Livre] Comme une tombe. Le silence de l’inceste

Le silence comme emprisonnement Le silence dans l’inceste est d’abord et avant tout à entendre comme emprisonnement, essentiellement par l’imposition qui y a présidé. Accompagnant l’acte, les paroles de l’auteur de l’inceste peuvent œuvrer comme de véritables verrous venant sceller l’enfermement. Il suffit par exemple d’évoquer à un enfant un danger, même diffus, comme l’impact destructeur d’une révélation sur un autre parent ou sur la famille tout entière. Laisser entendre que l’enfant, déjà impliqué à son insu dans un acte interdit, à parler, serait responsable d’un malheur, d’une...

[Communiqué de presse] Diffusion de 4 spots "Ne laissons pas les écrans faire écran"

Des spots de 30 secondes diffusés dans les écrans publicitaires sur les chaines TV belges pour sensibiliser à la place des écrans dans les relations parents-enfants. Écrans et smartphones font partie de notre quotidien pour de multiples usages professionnels, administratifs, éducatifs, personnels, familiaux, amicaux… De ce paysage technologique captivant émerge un phénomène nouveau : la «technoférence». Ce sont ces multiples interférences provenant du monde numérique, [Lire la suite

 Imprimer la page