[Livre] L’impossible entrée dans la vie

C'est principalement, suggère l'auteur, le processus d'entrée dans la vie, à travers le système éducatif, qui est mis en difficulté par deux séries de changements situés respectivement en amont et en aval de ce processus.

En amont, Marcel Gauchet analyse au travers de la question du désir « les conditions sociales et psychiques dans lesquelles les enfants sont attendus, conçus, procrées, mis au monde et les conditions sociales et psychiques dans lesquelles il revient à ces enfants de grandir, d’être éduqués, de devenir adulte et de s’inscrire dans la société ».
En aval, l'auteur montre la dévalorisation du statut de l'adulte, perçu comme limitatif par rapport au nouvel idéal de l'individu, rester jeune. Rester jeune, c'est avant tout rester affranchi de déterminations aussi longtemps que possible, dans le cadre d'une vie longue, ouverte à plusieurs recommencements.

Marcel Gauchet est philosophe, directeur d'études à l’école des hautes études en sciences sociales et responsable de la rédaction de la revue "Le Débat" (Gallimard). Auteur de nombreux livres et articles, il vient de publier les deux premiers tomes d'un ouvrage intitulé "L'avènement de la démocratie" (Gallimard, 2007).

[1] Cette publication reprend l'intervention de Marcel Gauchet présentée le 13 janvier 2007 dans le cadre  d'une conférence organisée par le Collège Européen de Philosophie Politique de l' Education, de la Culture et de la Subjectivité.

Vous pouvez également y écouter cette conférence en ligne.

Durant l'année 2007-2008 , le Collège Européen de Philosophie Politique de l' Education, de la Culture et de la Subjectivité tiend un second cycle de conférences intitulé  "Les jeunes, la société des médias".

SOMMAIRE

La révolution du lien social

L’enfant du désir

Qui désire?

Le nouvel idéal des parents

La constitution de l’identité subjective

La redéfinition des âges de la vie

De l’éducation à la formation

L’enfance mythifiée

Rester jeune
Précisions: :

  •  Une possible aliénation aux origines de l’enfant du désir
  •  L’économie en tant que seule contrainte légitime et seul principe de réalité
  •  La différence entre l’enfant du désir, l’enfant des sociétés traditionnelles et les enfants issus de l’immigration
  •  La nature exacte des nouvelles pathologies liées à cette mutation anthropologique
  •  La famille monoparentale et le foyer de trouble qu’elle est susceptible d’engendrer
  •  Le caractère exclusivement féminin du désir d’enfant

Bibliographie

Téléchargez ci-dessous le livre au format pdf

Numéro de collection: 
25

 Imprimer la page

Pages qui pourraient également vous intéresser