Professionnels

Etre parents, c'est... oser demander de l'aide

"Pour moi, ce n'est pas un échec de pouvoir faire appel à un professionnel, au contraire, ça nous a aidés!" "Avec le handicap de mon enfant, c'est vital d'avoir des moments de répit, et ça c'est possible grâce aux professionnels, ..." "C'était trop difficile, la séparation, les enfants, tout ça, alors finalement j'ai été voir un psy"... "Sans l'aide de mon compagnon, je me serais écroulée, c'est très dur de perdre un parent" Myriam, maman de Andrea et Thibault Kostas, papa de trois filles   Kadiatou, maman de deux filles Laura, maman de Ayoub et Salaheddine...

Challenges numériques sur les réseaux sociaux

Ce texte, de Marion Haza et Thomas Rhomer, décrypte les fonctionnements des défis numériques dans la logique du processus adolescent. Entre panique morale et amplification caricaturale de ces phénomènes dans les médias, les éducateurs doivent-ils s’en alarmer ? Ici, l’impératif est, en tant qu’adulte, de questionner : pourquoi faire ce défi  ? Quels sont les impacts pour soi  ? Pour les autres  ? Par ailleurs, comment évoquer ces phénomènes de défi sans engager un effet d’imitation et protéger les adolescents ? Ce texte propose des clés de compréhension pour les professionnels afin de penser la prévention et l’accompagnement des plus vulnérables et des adolescents en particulier.  

Numéro de collection: 
117

[Vidéo] L’école numérique, une solution seulement transitoire en contexte de crise sanitaire

Roland Gori (02:52), professeur de psychopathologie clinique, démontre combien les technologies ne constituent que des moyens de pallier à une absence, mais ne peuvent en aucun cas remplacer la relation pédagogique. Pour l'enseignant, il s'agit de pouvoir penser, se saisir de la curiosité des élèves, des éléments qui les intéressent pour leur apprendre, leur transmettre des savoirs et des savoir-faire.  A ce titre, la pédagogie ne peut pas être réduite ni traitée comme une science mais est à considérer comme un art : elle mobilise la capacité des enseignants à se saisir de la part du sensible des élèves, à leurs désirs pour leur donner le goût d'apprendre. 

[Vidéo] La démocratie, « c’est le partage du sensible »

 Roland Gori (02:26), professeur de psychopathologie clinique, invite à penser la démocratie comme un système qui suppose qu'il existe des lieux où s'échangent des idées, où les gens se rassemblent pour s'affronter par la parole, pour mettre en débat des arguments. Ces échanges sont donc finalement un partage, par la parole, le récit, de la vision du monde de chacun, déterminée par les expériences physiques, psychiques individuelles. 

[Vidéo] « Distance sociale de sécurité » : quand le poids des mots crée la peur de l’autre et paralyse la capacité de penser

Roland Gori (02:33) professeur de psychopathologie clinique, explique combien le choix des mots "distance sociale" par le monde politique était une altération, par le langage, de l'espace démocratique. En choisissant ces mots, une invitation inconsciente nous était faite de se replier sur nos individualités, les noyaux familiaux restreints. A l'inverse, en parlant de distance physique, l'invitation porte à faire attention les uns aux autres mais à continuer à rester en lien. 

 Imprimer la page