Professionnels

[Livre] Quand la violence se joue au féminin

Véronique Le Goaziou, sociologue, interroge la violence agie par des jeunes filles ou par des femmes adultes : mères infanticides, maltraitantes ou auteures de violences sexuelles, jeunes filles délinquantes, radicalisées ou femmes meurtrières. Si, longtemps la violence des adolescentes, des femmes et des mères est demeurée un phénomène improbable et impensé, comprendre les circonstances et le sens des actes violents commis par la population féminine permet de penser ce qui relève de l’impensable et fournit aux professionnels des clés d’analyse pour mieux agir sur ces violences ou les prévenir.

Numéro de collection: 
113

[Livre] Le travail social animé par la « volonté artistique »

Dans ce nouveau Temps d'arrêt, David Puaud, éducateur spécialisé et anthropologue, repense l'essence du travail social pour soutenir la valeur fondamentale d’hospitalité des métiers de la relation. Le contexte actuel d'effritement de l’État social et de privatisation déporte les secteurs de l’aide et de l’éducation vers une logique de rentabilité et d’évaluation. L’hypothèse de l'auteur est de développer «  la volonté artistique  » telle une position éthique qui offre un respect des rythmes de l’humain face aux accélérations modernes, aux cultes de l’évaluation et de la mesure de qualité. Continuellement vivifier le travail social relève d’un défi ambitieux.

Numéro de collection: 
112

[Texte] Pourquoi ne pas céder aux demandes des parents de recevoir des photos de leurs enfants au quotidien, lors d’un voyage scolaire, camp, stage en internat…?

Un texte point de repère qui invite à la réflexion sur nos rapports aux médias sociaux, à nos manières d'êtres connectés mais aussi d'être séparés. Comment penser en équipe les questions liées aux éventuelles demandes de parents qui souhaitent recevoir quotidiennement des photos? Comment réfléchir à à la manière de communiquer avec les parents tout en respectant les moments d'intimité de l'enfant vis à vis de ses parents que constituent un camp, un voyage scolaire... 

[Livre] Être porté pour grandir

Être porté s’applique au bébé, dans sa vulnérabilité première, à l’enfant, à l’adolescent et, tout au cours de la vie, à toute personne en situation de fragilité ou de soin. Dans ce livre, Pierre Delion, pédopsychiatre, présente le concept de fonction phorique à la base de l’aide à l’autre : porter l’autre, le prendre en charge, le soutenir dans les actes de la vie quotidienne. Aussi pour exercer cette fonction phorique auprès de l'enfant ou de la personne en difficulte,  les professionnels de la relation, ont eux-mêmes besoin d’être soutenus de façon phorique par les responsables de leurs organisations, elles-mêmes soutenues par les politiques publiques. In fine, c’est l’État qui est la clé de voûte de la solidité du système. 

Numéro de collection: 
111

 Imprimer la page