Professionnels

"Papa, je vais le dire à maman", ou la destitution des pères

Diane Drory, psychanalyste Affiches massives le long des autoroutes, spot publicitaire à la Une, oui, le ton est donné, on officialise l'autorité enfantine : "Papa, mets ta ceinture ou je vais le dire à maman." Fini pour l'enfance ce temps joyeux et insouciant où l'on préconisait aux parents d'être les guides de la génération montante. Force est de constater que le rôle des générations s'y retrouve raboté, voire même inversé. 

Réflexions autour de la journée Internationale des droits de l'enfant

1. Point de vue Un article supplémentaire aux Droits de l'Enfant ? Le droit d'être guidé, cadré, limité... Cet article est paru dans Le Soir du 19 novembre 2007. Ah que c'est dur d'être adulte quand on s'appelle « la Convention internationale des droits de l'enfant » ! Cette année, en effet, cette importante charte fêtera ses dix-huit ans. La Convention est désormais majeure. Ça lui donne sans doute de nouveaux droits. Mais aussi peut-être, des nouveaux devoirs... [lire la suite] 2. Récréation... A l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant, Jean Dell et Yapaka.be vous...

[Livre] La fonction parentale

Pierre Delion, psychiatre analyse les mécanismes psychiques et affectifs à l'œuvre chez tout parent en devenir pour répondre aux besoins de son enfant. Partant de la subjectivité de chaque parent et de l'intimité du couple, la fonction parentale relève aujourd'hui de plus en plus de l'ordre public comme élément normatif de socialisation de l'enfant.

Numéro de collection: 
24

 Imprimer la page