Professionnels

[Livre] Qu’est-ce qu’apprendre ? Le rapport au savoir et la crise de la transmission

Qu’est-ce qu’apprendre ?,  cette question évoque immédiatement l’éducation et la pédagogie, leurs problèmes, leurs solutions. Cependant, apprendre est caractéristique de l’humanité et ne concerne pas que la jeunesse.

SOMMAIRE

Introduction

Des solutions pédagogiques ?

-Repères lexicaux
-De fausses solutions ?
-La vraie limite des pédagogies modernes

Pourquoi savoir ? L’activité intellectuelle et ses finalités

-Aux origines du problème
-L’horizon de l’émancipation
-L’ignorance non coupable

Quel savoir transmettre ?

-Circulation et production des savoirs
-La question des programmes

Conclusion

Numéro de collection: 
30

[Vidéo] Entente et rivalité fraternelles

Un entretien (06:19) avec Pierre Delion, psychiatre et psychanalyste.  A l'annonce de la naissance d'un petit frère ou une petite soeur, l'enfant comprend très vite qu'il va devoir partager...Et au-delà du partage "matériel", il s'inquiète du partage de l'amour parental..."Est ce qu'ils m'aimeront autant maintenant qu'on est deux?". Il lui faudra du temps pour comprendre que l'amour parental ne se divise pas mais se multiplie en fonction du nombre d'enfants. Voir aussi: Les limites aident à grandir

Surveillance des enfants : la peste soient les puces !

En quittant les bras de sa mère, l'enfant découvre le monde, ses limites et celles que lui soumet son entourage. Il les intégrera et les fera siennes peu à peu.

C'est avant tout dans la parole qu'il apprend progressivement les limites. Gambadant sur le trottoir, il s'arrête au moment où on lui dit d'attendre pour traverser. A ce moment-là, l'adulte lui tiendra la main et en profitera pour parler des dangers de la circulation. De même on lui dit de prendre garde à un puit, à un poêle brûlant...

Scanner les enfants ?

Dès septembre, dans les écoles de la Bruyère, les cartables des enfants seront munis d'une puce afin de vérifier les allées et venues des enfants. Selon l'échevin communal de l'enseignement, il s'agit de faire gagner du temps à l'accueillante (qui notait les heures d'arrivées et de départ des élèves) ; gain de temps qui sera réinvesti, selon le même échevin, dans l'accueil des enfants ! !!

Un bel exemple de « dispositifs matériels hélas utilisés à la place de la parole ».

 Imprimer la page