Professionnels

[Livre] La vitalité relationnelle du bébé

Dès la grossesse, le bébé fait preuve d’un véritable appétit à entrer en relation avec ses parents et influence leur « devenir parent ». Au travers des trois grands registres de l’échange de la première année de la vie - l’oralité, le regard et la voix - l’auteure présente les signes de développement et les signes de souffrance du bébé afin de prévenir des troubles relationnels précoces et au-delà, reconnaître les signes précoces de risque autistique.

Numéro de collection: 
92

[Livre] La violence des jeunes : punir ou éduquer ?

Véronique le Goaziou, sociologue, analyse la violence des jeunes délinquants ou violents incarnés par les figures du «  jeune de quartier  » ou du «  jeune radicalisé  ». La pénalisation n’est pas l’unique solution, en dépit du recours croissant à la justice observé ces derniers temps. Il faut aussi compter sur les adultes, les familles, les parents et redire la force et l’efficacité de la pratique éducative et de la prévention. Ce livre est disponible en librairie.

Numéro de collection: 
89

[Livre] TDAH Trouble Déficitaire de l'Attention, avec ou sans Hyperactivité

  • TDAH, hyperactivité, troubles de l’attention, agitation... Ces troubles sont au coeur des préoccupations des parents, des professionnels de l’éducation et de la santé face aux souffrances de l’enfant.

Maladie à médiquer pour les uns, symptômes à comprendre pour les autres...
Comment s’y retrouver aujourd’hui ? Les médicaments, sont-ils prescrits à bon escient ? Quelles pistes de prises en charge tiendront compte de manière globale de la réalité de l’enfant et de sa famille ?

Ce livre (64 pages) est adressé à toutes les structures de la petite enfance et de l'aide à la jeunesse et disponible gratuitement pour tous, en téléchargement (PDF et Epub)

Numéro de collection: 
84

Quand on demande aux professionnels de prendre position dans un conflit familial

Il arrive de plus en plus souvent qu’un parent demande que l’école (mais aussi la crèche, la garderie,…) fournisse une attestation actant de l’attitude de l’autre parent. Ces demandes sont souvent adressées à des personnes de première ligne (puéricultrice, enseignant) qui ne savent pas toujours que dire. En fait, la réponse doit venir de l’institution, du cadre clair qu’elle met en place, cadre sur lequel peut s’appuyer la personne qui en porte la parole.

Faut-il châtier les parents qui donnent une fessée ?

Actuellement, dans nos sociétés occidentales, tout le monde est d’accord pour considérer que les châtiments corporels ne sont pas une bonne solution pour aider un enfant à grandir. Dans le cadre des débats actuels sur la légifération de la "fessée" dictée pour le Conseil de l'Europe, rappelons qu'en Belgique la loi interdit déjà le recours à la violence ainsi que les coups et blessures. De plus, la circonstance est aggravante quand il s’agit de violence à l’égard des mineurs. Il n’y a donc pas lieu de rajouter une législation ; trop de loi nuit à la loi.

Les demandes des parents et l'institution éducative

Il arrive que le dialogue entre le professionnel et le parent s’enfonce dans l’impasse : le premier se prévaut de sa compétence professionnelle, le deuxième de la connaissance de son enfant. Pour contourner cet écueil, le travail professionnel en  équipe construira la dimension collective pour mettre en place un cadre commun, à expliquer régulièrement aux parents.

Un texte qui paraîtra dans l'édition 2014 de "Points de repère pour prévenir la maltraitance".

Pourquoi la télévision est-elle toxique pour les enfants en bas âge

Plusieurs chaînes de télévision qui s’adressent aux jeunes enfants mettent en avant leur intérêt éducatif. Mais celui-ci n’a jamais été démontré, et les seules études réalisées révèlent au contraire qu’elles ralentissent les enfants de 8 à 16 mois dans leur apprentissage linguistique  ! En fait, la télévision destinée aux enfants de moins de 3 ans pose essentiellement cinq problèmes :

[Vidéo] Impact de la culture « no limits, no future ! » sur la sexualité à l’adolescence

L’impératif contemporain de jouissance impacte la construction adolescentaire. Michèle Benhaïm, psychologue clinicienne, explique en quoi le fantasme de toute-puissance qui se rejoue à l’adolescence ne se trouve dès lors plus contenu quand la société prône l’injonction du « no limits». La construction de soi et du rapport à l’autre se voit fragilisée notamment au plan sexuel. (04:44)

[Audio] «Couvrez ce dessein que je ne saurais entendre»

Une conférence de Gérald Deschietere, psychiatre, responsable des urgences aux Cliniques Saint-Luc, président du Conseil de l’Association des services de psychiatrie et de santé mentale de l’UCL, à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

[Audio] «Le secret professionnel des travailleurs sociaux : le maillon faible de la chaîne du secret ?»

Une conférence de Jean Spinette, diplômé en Sciences politiques, co-président de la Fédération des CPAS de Bruxelles, président du CPAS de Saint-Gilles, à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

[Audio] «Les dilemmes de terrain, l’évolution au cours de ces dernières années»

Un exposé de Philippe Noël, ingénieur civil, président du CPAS de Namur, vice-président de la Fédération des CPAS de Wallonie, à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

[Audio] "Le secret professionnel, un devoir obsolète dans la société hyper-connectée d’aujourd’hui ?"

Mot d'ouverture de M.Yvon Englert, gynécologue obstétricien, premier président du Comité national de bioéthique, recteur de l’Université Libre de Bruxelles à l'occasion du Colloque "Le secret professionnel démantelé. Les terroristes font-ils la loi ?" organisé ce 6 mai 2017 par l’APPPsy et l’Association Syndicale des Magistrats. 

Retrouvez les autres conférences de ce Colloque sur cette page.

[Audio] Conférence de Pierre Delion : "Enfants difficiles : normal, pathologique ?"

Lors du colloque "On les appelle enfants difficiles..." organisé par le Conseil Scientifique de l'ONE - Hainaut, le pédopsychiatre et psychanalyste Pierre Delion insiste sur l'importance d'aider les parents à être les plus pertinents possible avec leur enfant, et de savoir trouver les personnes ressources adéquates. Il déplie par un retour rapide sur le développement de l'enfant ce qui peut expliquer les difficultés éducatives, et expose par quelques exemples la démarche d'un pédopsychiatre pour avancer avec l'enfant, ses parents, son médecin et les partenaires.

A perdre la raison [Film]

Film de fiction

"Murielle et Mounir s'aiment passionnément. Depuis son enfance, le jeune homme vit chez le Docteur Pinget, qui lui assure une vie matérielle aisée. Quand Mounir et Murielle décident de se marier et d'avoir des enfants, la dépendance du couple envers le médecin devient excessive.

Photolangage

Vous trouverez ci-dessous un fichier "zip" contenant 112 images utilisables comme photolangage. Les images sont en licence creative commons, l'auteur étant chaque fois mentionné.

 Imprimer la page