Professionnels

[Livre] L'enfant difficile

Auteur: 
Numéro de collection: 
74

Dans ce livre Temps d'arrêt, Pierre Delion, pédopsychiatre, revisite les questions posées par l'enfant difficile dans une approche préventive. Le terme d’ « enfant difficile » est devenu aujourd’hui tellement banal que personne ne s’y retrouve. En effet, lorsque des parents stressés et fatigués se plaignent de leur « enfant difficile » qui montre quelques réticences à obéir mais qui va bien par ailleurs, c’est très différent d’autres parents qui, après avoir laissé leur enfant faire tout ce qu’il voulait, constatent avec regret que leur progéniture est devenue un « enfant difficile ». Et cela n’a pas grand-chose à voir avec d’autres enfants tels que les enfants autistes, anorexiques ou suicidaires présentant tous les signes de maladies pédopsychiatriques. Dans tous les cas, il s’agit d’une souffrance psychique [Lire la suite]

Ce livre est disponible en téléchargement gratuit (version pdf et epub).

[Livre] Développement et troubles de l’enfant 0-12 mois

Numéro de collection: 
70

La première année de la vie est une période très importante au cours de laquelle les bases de l’identité et de la sécurité intérieure de chacun se construisent dans le lien à [...]

Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France et reste disponible grtauitement en téléchargement (version  pdf et epub). 

[Livre] "Naître parents"

[Les bons conseils, Basta!] Certains jours, nous en avons plus qu’assez de toutes les idées reçues. On jetterait bien à la poubelle magazines, journaux, et surtout ces avis tellement « avisés » à propos du sommeil, du portage, des modes de garde, des jeux, de l’alimentation. Que de conseils contradictoires ! Par exemple, on nous dit qu’allaiter est l’idéal. Mais si l’allaitement ne se met pas en route facilement, bien vite quelqu’un nous dira d’arrêter. Puis, si au bout de huit mois, tout roule, un autre nous dira de sevrer l’enfant qui lui semble trop grand. Allez savoir qui écouter ? 
Comment faire le tri quand on n’y connaît rien, qu’on a peur de mal faire et qu’on veut le meilleur pour l’enfant ?

Pas facile de garder confiance. Elle est si fragile cette confiance que nous avons en nous-mêmes, comme celle que nous avons dans les capacités de notre bébé à faire équipe avec nous. Certaines paroles sont même assassines quand elles prétendent que nous n’allons jamais y arriver. Alors, il y a des jours où l'on choisit de s’écouter et de se faire confiance. On décide de suivre son sentiment, sa façon à soi d’être parent, avec cet enfant-là que nous avons pris le temps d’observer et d’apprivoiser. « Moi je crois que c’est bien ainsi, c’est bien d’essayer de cette façon. Allons-y, mon bébé ! » Et nous sommes alors attentifs à ce que cela donne.

Extrait du livre "Naitre parents"

[Livre] Introduire l'enfant au social

Auteur: 
Numéro de collection: 
85

Ce livre de Marie Masson, licenciée en psychologie, analyse le développement de l'enfant de 2 ans et demi à 3 ans pour penser ses besoins de continuité relationnelle, d'attention individualisée, d’interactions langagières, de motricité... à concilier aux réalités de l'école et des lieux collectifs. Une lecture qui donne des bases solides pour penser l'accueil du jeune enfant en maternellles au retour du confinement.

Ce texte disponible en librairie, en Belgique et en France. Ce livre reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

[Livre] Points de repère pour prévenir la maltraitance

Numéro de collection: 
31

Observer des signes qui nous inquiètent chez un enfant, être confronté à une situation de maltraitance, de négligence ... sont autant de thématiques ouvertes dans ce Temps d'arrêt pour répondre concrètement aux questions qui se présentent aux professionnels dans leur position de nursing, d'éducation ou d'aide. 
Le Temps d'arrêt hors-série (120 pages) Points de repère pour prévenir la maltraitance  ouvre à penser la maltraitance dans le contexte contemporain et les nouvelles questions qu'il engage. Cette version illustrée offre une lecture tierce pour marquer un temps d'arrêt dans ce qui est parfois trop confus, voire impensable. 
Ce livre est diffusé chaque année auprès des Hautes Ecoles, les Universités et les Cours de Promotion Sociale. 
Il est également disponible gratuitement sur simple demande ou téléchargeable en format pdf et epub pour liseuse.

[Livre] Jeu t'aime

Un bout de ciel, un arbre, une mare, le soleil qui entre dans la maison, la lune ou les nuages... Le lieu où l’on vit peut assez simplement inviter l’enfant au rêve, à la poésie, à la contemplation. Très tôt, le petit découvre seul la magie de son environnement. Il observe les poussières voler dans un rayon de soleil ou les jeux de lumières qui dansent sur le mur quand le soleil rencontre le lustre de la cuisine. Parfois, le parent invite l’enfant au rêve. Il aime regarder avec lui les nuages qui défilent dans le ciel et lui propose de découvrir des formes dans les nuages. Tiens, je vois un chien! Et moi, un dragon! Ou bien, ils écoutent ensemble les bruits du silence et sentent la fraîcheur de la pluie qui change tant l’odeur des choses, comme celle de l’herbe qui vient d’être coupée. Parfois le vent s’en mêle, il fait danser les feuilles de l’arbre ou ébouriffe les cheveux. La proximité avec la nature apporte ainsi à l’enfant une stimulation de tous ses sens et permet au parent de transmettre à l’enfant le respect de ce qui est vivant.

Extrait du livre "Jeu t'aime" disponible gratuitement au 0800/20 000 ou via le magasin

[Livre] Grandir en situation transculturelle

Numéro de collection: 
41

Mieux comprendre les enfants de migrants, les enfants de couples mixtes, les enfants adoptés dans un autre pays que celui de leurs parents et d'une manière générale tous ceux qui ont traversé plusieurs langues ou plusieurs mondes. Mieux comprendre aussi comment devenir parents en exil. Sont proposés des éléments théoriques, éducatifs et cliniques pour que la diversité de nos sociétés soit une chance et non un obstacle. Ces enfants doivent apprendre à transformer leur vulnérabilité transculturelle en véritable métissage créatif et moderne aussi bien à l'école, à l'hôpital que dans la société.

Ce livre est disponible en librairie, en Belgique et en France. Il reste disponible en téléchargement (version pdf et epub).

[Livre] Jouer pour grandir

Numéro de collection: 
60

L’imagination de l’enfant est connue pour être débordante et il est vrai que les histoires qu’il raconte et invente, semblent illimitées. L’aire de jeux qu’ils se sont créée pour inventer ainsi des scénarii tous plus invraisemblables les uns que les autres, a été appelée par D. Winnicott « l’aire d’illusion ». Cette aire est un espace-temps durant lequel les enfants jouent à faire semblant, à être un autre que soi, mais aussi à projeter ses pires cauchemars [Lire la suite]

Découvrez le livre "Jouer pour grandir" écrit par Sophie Marinopoulos et disponible gratuitement en téléchargement.

[Texte] Qu’est-ce qui nous différencie du parent incestueux, du pédophile ?

L’actualité met régulièrement en lumière des violences sexuelles à l’encontre de mineurs, parfois des enfants. Commis sur des êtres vulnérables par ceux qui ont la charge de les protéger, ces actes sont vécus, à juste titre, comme intolérables. Ils sont parfois qualifiés de « monstrueux », ce qui indique à quel point nous avons du mal à les prendre en compte comme humains. Et pourtant…

[Texte] Ne pas voir la maltraitance sous son toit ?

On est surpris d’entendre les récits dramatiques d’enfants qui racontent des années d’abus sexuels ou de comportements cruels de la part du père ou beau-père sans que jamais la maman ne soit intervenue. Difficile aussi d’entendre ces mères dire quelles ne savaient pas ou qu’elles n’ont jamais rien vu.

Pourtant cette cécité psychologique se constate dans certaines familles et questionne profondément les capacités protectrices d’un parent [Lire la suite

[Texte] Malmener ou brutaliser un bébé : impensable ?

La vulnérabilité du petit d'homme suscite immanquablement l'idée qu'une prévenance particulière à son égard est de mise. Et pourtant…

Le bébé met à jour, et de façon exacerbée, l'ambivalence humaine, la polarité des émotions qui nous animent. On peut se sentir émerveillé et attendri devant un bébé sage ou endormi dans les bras, mais se sentir agressif et rancunier lorsque ce même bébé interrompt sans cesse nos nuits, pleure en continu, refuse de s'alimenter…

[Texte] Aliénation parentale, un concept qui peut causer du tort

Les intervenants de terrain sont fréquemment interpellés ou mandatés pour intervenir dans une séparation litigieuse entre des adultes qui sont parents d’un ou plusieurs enfants.
On aimerait que la séparation d’un couple se passe de manière paisible. C’est très rarement le cas, et pour cause : mésententes, déceptions, trahisons, deuils… sont au rendez-vous et la cicatrisation de telles blessures prend toujours du temps.

[Texte] L’angoisse est-elle nocive pour les enfants ?

L’angoisse fait partie de la constitution du développement psychique, elle est un affect qui traduit un état de malaise dont l’origine n’est pas consciente.
Au début de sa vie, par exemple, le nourrisson n’a pas encore conscience de sa propre individualité. Dès lors, quand il perd de vue sa mère, il ne se représente pas qu’il va la retrouver; ce qui peut lui faire vivre une douleur psychique intense : celle de la perte. L’angoisse, c’est la réaction au danger que cette perte comporte. [Lire la suite]

[Texte] Comment réagir aux morsures d’un enfant ?

Près de la moitié des enfants sont mordus au moins une fois pendant leur séjour à la crèche, surtout dans les groupes d'enfants de 13 à 30 mois, âge de la pulsionnalité agie.
Cependant si ces morsures sont normales à cet âge et difficilement prévisibles, elles doivent être empêchées. C'est à l'adulte de mettre des mots sur le vécu du mordeur : « tu peux être fâché ou ne être pas d'accord avec lui... », d'interdire : « ...mais tu ne peux pas mordre », de préciser la conséquence de la morsure : « ça fait mal ». Il faut dire cela à l'enfant à l'instant de la morsure et veiller aussitôt à l'éloigner et à le distraire. 

[Texte] Le déni de grossesse

Se découvrir enceinte au sixième mois de grossesse ou à l'accouchement paraît incroyable. Pourtant, cela peut arriver : on parle de « déni de grossesse » quand une femme enceinte n'a pas conscience de l'être.

Le déni est un mécanisme de défense puissant qui se manifeste par la non prise de conscience d'une partie de la réalité. Ce mécanisme renvoie à la notion de clivage : ma main droite ne sait pas ce que fait la gauche. Il n'y a même pas de conflit interne.

[Vidéo] Dépressivité à l'adolescence : quelle place pour l’école aujourd’hui dans la santé mentale des jeunes ?

Pour Michèle Benhaïm (04:04), psychologue, l'adolescent a besoin de s'expérimenter, se tester, se découvrir hors des murs de la maison face à d'autres que ses parents. Cet autre social pourrait être l'école (obligation d'y aller pour tous...) qui tiendrait cette place du côté de ce que l'adolescent expérimente pour grandir, se construire : idéaux, rapport à l'image, savoirs, éducation à la sexualité... Certains enseignants occupent déjà cette place d'interlocuteurs de confiance à qui [Lire la suite] 

[Vidéo] Comment accompagner un adolescent que l’on voit débordé par l’angoisse et la détresse ?

Les adolescents se caractérisent par un fonctionnement limite : instabilités, colères, difficultés à s'identifier comme une personne qui existe avec assez de confiance... Cela nécessite, explique Alain Braconnier (05:20), psychiatre que des adultes soient présents pour eux. Leur plus grosse angoisse est qu'il n'y ait personne pour eux, ils provoquent d'ailleurs parfois pour s'assurer de cette présence de l'autre. Le rôle de l'adulte est alors d'accepter [Lire la suite]

[Audio] L'accompagnement des enfants dans la découverte du monde des multimédias

Une conférence d'Emmanuel Thill, pédopsychiatre au Centre "Le Vert à soi" à Tournai, organisée par le Centre Scolaire de la ville de Celles. Le docteur Thill déplie la règle '3-6-9-12 Maîtrisons les écrans', visant donc la tranche d'âge 2,5-12 ans, sous l'éclairage de la relation enfant-parents autour de l'éducation aux écrans.

[Audio] "Naissances : L'attachement, tisser des liens, les émotions..."

Une conférence de Reine Vanderlinden, psychologue périnatale et responsable formations au GIP et Monique Meyfroet, psychologue, à l'occasion du Colloque "Corps à corps et désaccord : Naître parents aujourd'hui" organisé le vendredi 15 janvier 2016 par le service de Formations Continues FoRS paramédical de la Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg.

[Livre] Naître parents - Les bons conseils, Basta !

"Certains jours, nous en avons plus qu’assez de toutes les idées reçues. On jetterait bien à la poubelle magazines, journaux, et surtout ces avis tellement « avisés » à propos du sommeil, du portage, des modes de garde, des jeux, de l’alimentation. Que de conseils contradictoires ! Par exemple, on nous dit qu’allaiter est l’idéal. Mais si l’allaitement ne se met pas en route facilement, bien vite quelqu’un nous dira d’arrêter. Puis, si au bout de huit mois, tout roule, un autre nous dira de sevrer l’enfant qui lui semble trop grand. Allez savoir qui écouter ?" Extrait du livre "Naitre parents"

[Livre] Les enfants sont rois

Roman

Le roman "Les enfants sont rois" de Delphine De Vigan met en relief le glissement de l'image sur les réseaux sociaux. Une image qui virevolte du privé en passant par l'intime pour s'exposer aux yeux de tous, sur la place publique des réseaux sociaux. Une image qui enferme chaque membre de la famille "parfaite et merveilleuse de Mélanie Claux". 

Une confusion entre maîtrise technique des outils et accompagnement des pratiques qui en découlent

Les réseaux sociaux et autres espaces numériques sont souvent des outils qui échappent à l’œil averti des adultes au prétexte qu’ils n’en maîtrisent pas les subtilités de fonctionnement. « Je ne comprends rien à Snapchat ! » devient ainsi l’argument premier avancé par de nombreux adultes (parents ou professionnels) pour se désengager de leur fonction parentale et éducative concernant l’utilisation de cet outil par les enfants. Au quotidien, la plupart des parents passent pourtant leur temps à conseiller, accompagner, aviser leurs enfants sur de multiples sujets parfois complexes qu’ils ne « ...

[Dépliant] Formation en ligne : Points de repère pour prévenir la maltraitance

« Que faire lorsque je suspecte une maltraitance ? », « Une adolescente vous confie qu’elle subit du harcèlement depuis plusieurs mois. Comment répondre à sa demande de garder le secret car elle craint des représailles ? »... La formation en ligne "Points de repère pour prévenir la maltraitance" aborde les questions rencontrées par les animateurs, moniteurs sportifs, responsables d’un mouvement de jeunesse, éducateurs, enseignants, puéricultrices, infirmières, … tous les professionnels de l’enfance. Téléchargez le dépliant de la formation en ligne.

Etre parents c'est... S'approprier son héritage

Extrait du livre "Etre parents c'est..." disponible gratuitement via commande et en téléchargement  Nous sommes forgés par nos modèles parentaux et par les vécus d’enfance partagés en famille avec nos proches auxquels nous restons consciemment et inconsciemment liés. Au fil du temps, nous prenons la liberté de refuser certaines choses : les incessantes critiques de Tante Machin, les emportements coléreux de l’un ou les absences de l’autre. Nous en retenons le maximum des transmissions positives. [Lire la suite] 

Et aujourd’hui, quel enfant ?

L’enfant ne se conçoit pas en effet sans référence à ses géniteurs, à sa famille, à la société dans laquelle il est appelé à vivre. Or nous sommes aujourd’hui devant un choix fondamental dans un monde de plus en plus fragilisé, incertain dans ses équilibres  : ressources, démographie, accès à une vie décente pour tous à la surface de la planète. La pandémie de la Covid n’a fait que rendre un peu plus sensible cette fragilité et cette incertitude des lendemains. De manière nouvelle, pressante, nous est posée cette grande question  : quel monde voulons-nous pour demain et pour quel enfant ? In...

La négligence à lire dans son contexte

Le livre “Prévenir la négligence” a été écrit par Claire Meersseman en dehors du contexte de la crise sanitaire. Elle y donne des clés à penser tenant compte singulièrement de chaque situation pour l’enfant, pour les parents et également du contexte sociétal dans lequel s’inscrit le quotidien de vie de la famille. [...] Il importe d’inscrire la négligence dans une perspective systémique, dans une vision écologique du développement. En effet, aucun facteur ne contribue à lui seul à la négligence, mais de multiples facteurs interviennent au niveau de l’enfant, des parents, de la famille, de la...

Besoin d’être considéré comme un enfant

[ ...] L’enfant a besoin d’être considéré comme un enfant, au sens d’une personne à part entière, et non comme un adulte miniature ni comme un élève. Nous devons penser l’enfant comme acteur de son développement, nanti de toutes ses émotions et de ses compétences, avec les rythmes qui lui sont propres et les immaturités inévitablement liées à son âge. C’est un enfant dans l’ici et maintenant que nous devons envisager, et non l’élève performant en devenir : cela requiert une focalisation sur son présent et non sur son futur. Il s’agit de le préserver des dangers de la sur-stimulation très...

L’attention d’une équipe

[...]Tolérance ou intolérance, nous portons en nous cette double attitude. L’attention à l’autre cultive le besoin de tolérance inhérent à notre vie en communauté. L’empathie ne serait pas le propre de l’homme, mais si elle a pris tant d’importance chez nous, c’est grâce aussi à ce que, génération après génération, les Hommes ont appris à réaliser. Dans cette «  attention à l’autre  » nous ne sommes ainsi pas seuls.  Nos institutions, nos équipes concourent également à ce même but. Nous avons créé des États qui devraient nous apporter la sécurité et la paix, des institutions pour subvenir à...

 Imprimer la page