Art

Art

Terme associé: 
Art
Publié: 
Non

[Livre] Cet art qui éduque

Avant le Musée, la forêt...

[...] La forêt avant le musée : conduire les enfants dans la clairière, leur faire écouter, toucher, regarder, sentir les arbres, les écorces, les feuillages, le bourdonnement des insectes et les chants des oiseaux. Et en effet, osons le demander : à quoi bon le musée si le tableau n’est pas attendu et lu comme l’expression sensible d’une expérience intense, comme la cristallisation d’une expérience du monde qui recoupe la mienne ? À quoi bon la danse et la chorégraphie si le mouvement des danseurs sur la scène ne prolonge pas d’une certaine façon celui de mon propre corps dans l’expérience ordinaire ? Sous l’œuvre quelle qu'elle soit, il y a une relation au monde qui engage tout entier et doit aussi, et même  d'abord, être éduquée. Cette éducation, parce qu’elle vivifie le lien de la sensibilité et de la culture, fait de l’expérience esthétique le fondement nécessaire de l’éducation artistique et même l’une des bases de l’éducation

Extrait du livre "Cet art qui éduque" Temps d'arrêt, 2015, PP45-46 

[Vidéo] En quoi l'art procure sécurité et réconfort à l'enfant ?

Pierre Lemarquis (03:37), neurologue, explique que quand on joue de la musique, qu'on peint, qu'on observe une oeuvre d'art... il y a des réactions dans notre corps et notre cerveau. Par exemple, l'hormone de l'amour, de l'attachement est libérée, ce qui fait qu'on s'attache à ces oeuvres. Un enfant qui entend une musique qu'il a l'habitude d'écouter à la maison va se rassurer, et entre nos 15 et 25 ans, les musiques écoutées vont façonner la bande originale de notre vie. Tout ce qui sera entendu ensuite sera comparé [Lire la suite]

[Vidéo] La musique, « une caresse au cerveau » qui renforce la vitalité

Le cerveau, comme le rappelle Pierre Lemarquis (04:31), neurologue, est composé de deux grands systèmes : le premier, celui de la raison trie les informations sensorielles perçues par le cerveau arrière et permet au cerveau frontal de prendre des décisions et de nous garder en vie. Le second système, celui de la récompense, du plaisir donne envie de vivre grâce à toutes les hormones qui sont produites. L'art, et en particulier la musique, [Lire la suite]

[Vidéo] L’art, à prescrire pour une bonne santé psychique et physique de la naissance à la mort

Pierre Lemarquis (04:04), neurologue, ramène que l'OMS (organisation mondiale de la santé) a démontré au travers d'une vaste étude que l'art est bon pour la santé mentale, physique, sociale... Par exemple, pour les bébés prématurés, il a été démontré que l'atrophie fréquente de leur lobe temporal pouvait être évitée si des chants de leur maman sont diffusés dans la couveuse. Ces chants ont [Lire la suite

[Podcast Webinaire] La musique, un plaisir qui fait grandir et apporte sécurité et réconfort

[Webinaire d'une heure qui s'est tenu le 11/02/22 avec Pierre Lemarquis, neurologue et mélomane]

Les bienfaits de l’art et de la musique sur les enfants sont une aide précieuse pour leur développement harmonieux, tant psychologique que physique. Les berceuses favorisent l’acquisition du langage et le lien mère-enfant. Les comptines soutiennent le développement de la motricité, de la mémoire, de la connaissance et participent à réguler les émotions. Apprendre la musique et chanter ensemble stimulent nos interactions sociales, favorisent l’empathie et le sens moral. Pour tracer sa vie, l’adolescent prend appui sur la musique qui lui plait et celle qu’il partage avec ses pairs.
Nul besoin d’être musicien pour que la musique sculpte et caresse notre cerveau.

 Imprimer la page