Covid-19

Covid-19

Publié: 
Oui

[Vidéo] Covid-19 : que dire quand on n’a rien à dire, que tous les sujets de conversation sont épuisés ?

Véronique Rey (02:11), linguiste, invite les familles à instaurer des rituels langagiers tels que les contes, histoires, chants, poésies qui deviennent une manière de "dire à l'identique" quand les sujets de conversation sont épuisés. Ces rituels rassurent chacun dont les enfants pour qui la répétition constitue un apaisement. 

[Vidéo] Le port du masque avec les enfants, comment ajuster nos pratiques langagières ?

Véronique Rey (03:36), linguiste, invite chaque professionnel travaillant avec des enfants à jouer avec la voix : une articulation, une modulation exagérées, pour compenser la limite des informations visuelles du port du masque. Et inventer d'autres manières de transmettre notre humanité. 

[Vidéo] Venir au monde dans un entourage masqué, quelle incidence pour le bébé sur l'entrée dans la langue ?

Pour Véronique Rey (05:21), linguiste, Il y a encore peu de recul sur les conséquences que le port du masque aura sur les tout-petits. En effet, dans la découverte et l'apprentissage de la langue, les informations visuelles sont capitales, tout autant que les informations sonores. Les bébés qui ne voient [Lire la suite

[Vidéo] Covid-19 : Comment la bienveillance peut-elle être un outil langagier ?

Véronique Rey, linguiste, invite à soigner nos pratiques langagières avec les enfants, particulièrement en ce moment de crise. Dans le confinement familial, penser à utiliser des mots d’encouragement, de soutien, d’élaboration du lien et non uniquement des mots pour informer, limiter, conseiller, est particulièrement utile. La conscience de cet exercice nous est nécessaire car, dans un quotidien bouleversé, nous avons parfois tendance à nous en détourner.

[Vidéo] Covid-19 : quand l’espace familial est vécu comme le seul refuge sécurisant, comment soutenir le retour dans le social ?

Gérard Neyrand, sociologue, aborde les enjeux d’un retour dans le social après le confinement en souligant l’importance d’un retour progressif pour éviter des attitudes défensives. A cet égard, le rôle des professionnels auprès des familles vise à les accompagner, les rassurer, principalement les familles vulnérables ou celles qui ont évité toute sortie depuis des semaines. La relation de confiance qui lie les professionnels aux familles est un outil précieux. 

[Vidéo] Covid-19 : comment soutenir la confiance entre adultes quand la peur sanitaire est envahissante ?

Gérard Neyrand (03:18), sociologue, évoque l'importance particulière dans ce contexte de la parole qui soutient et entretient la confiance nécessaire entre adultes pour penser l'alliance éducative autour de l'enfant. Car, le déficit de confiance suscité par la crise sanitaire, les conditions du confinement et la privation plus importante des rapports sociaux est à prendre en compte. 

 Imprimer la page