Covid-19

Covid-19

Publié: 
Oui

[Vidéo] « Distance sociale de sécurité » : quand le poids des mots crée la peur de l’autre et paralyse la capacité de penser

Roland Gori (02:33) professeur de psychopathologie clinique, explique combien le choix des mots "distance sociale" par le monde politique était une altération, par le langage, de l'espace démocratique. En choisissant ces mots, une invitation inconsciente nous était faite de se replier sur nos individualités, les noyaux familiaux restreints. A l'inverse, en parlant de distance physique, l'invitation porte à faire attention les uns aux autres mais à continuer à rester en lien. 

[Vidéo] Que faire en cas de doute de maltraitance vécue par un enfant au sortir du confinement ?

Virginie Plennevaux (06:00), psychologue clinicienne explique que faire en cas d'inquiétude de maltraitance vécue par un enfant : s’adresser à lui pour lui signifier notre attention à son égard, les signes qui nous inquiètent, pour l’inviter à ne pas rester seul et lui ouvrir la porte de la confidence qu’il franchira à son rythme. La protection de l’enfant doit nous guider dans notre écoute et dans l’action à mettre en place en ne restant pas seul...

[Vidéo] Recevoir la confidence d'un enfant au retour du confinement : comment accueillir cette parole ?

Virginie Plennevaux (05:38), psychologue, évoque l'écoute des confidences de l'enfant au retour dans le social après cette période de confinement familial. Recevoir les confidences d’un enfant consiste à accueillir ses paroles à son rythme et à sa mesure, sans adopter une logique de questionnement : reformuler sans interpréter, adopter des questions ouvertes, le remercier pour sa confiance et son courage à parler, …

[Vidéo] Comment aider l’adolescent à renouer avec le cycle biologique jour/nuit quand la vie nocturne en confinement est devenue la règle?

Vanessa Greindl (06:25), psychologue clinicienne, fait un parallèle avec le nouveau-né qui, au départ, a besoin de son parent, d'un doudou, d'une chanson... pour s'apaiser et s'endormir. Petit à petit, il parvient à se créer des images, il imagine sa mère par exemple, et à se réassurer par lui-même. L'adolescent va avoir besoin d'aide pour se passer de l'écran qui a agi, pour certains, comme un doudou, durant cette période de huis clos, dont il ne va pas parvenir à se séparer seul. 

[Vidéo] Adolescence et reprise de l’école : quand la consistance des adultes n’est plus au rendez-vous

Vanessa Greindl (03:53), psychologue clinicienne, déplie le fait que si chacun, jeune comme adulte, peut se sentir déboussolé, énervé par les tâtonnements politiques, institutionnels et les changements de règles fréquents, c'est aussi une occasion pour les enfants, les jeunes d'apprendre que finalement l'être humain est limité. Que certaines choses restent hors de notre compréhension, et surtout que nous ne contrôlons pas tout. 

 Imprimer la page