Ecrans

Ecrans

La télévision, internet, les smartphones, les jeux vidéo font partie intégrante de notre quotidien ; cela modifie sérieusement les conditions de développement de l’enfant. Dès lors, quelles sont les transformations produites par les écrans au sein d’une famille et quels impacts ont les images dans l’accès au symbolique auprès des jeunes et des enfants?

Publié: 
Oui

[Vidéo] Cyber harcèlement : devenir acteur de violence pour y échapper

Un entretien avec Angélique Gozlan (02:12), docteure en psychopathologie et psychanalyse. 

Dans de nombreuses situations de (cyber) harcèlement, l'agresseur a une faible estime de lui, peu confiance en lui, ce qui l'insécurise... et donc il harcèle pour ne pas être harcelé.  

Il y a d'autres situations ou l'auteur a été victime par le passé et cherche à se faire une nouvelle place, un nouveau statut plus "prestigieux' dans la communauté. Cette violence envers l'autre lui donne l'illusion d'être protégé de la violence du groupe et de leur propre violence. 

[Vidéo] Cyber harcèlement : enjeux virtuels, enjeux réels

Un entretien avec Angélique Gozlan, docteure en psychopathologie et psychanalyse. (02:23)

Sur la toile, l'absence de présence physique entre les individus entraine une levée des inhibitions. Cette impression d'irréalité peut engendrer des déferlements de haine très violents. 

Or, ces communautés virtuelles sont composées de gens bien réels et ce qui se dit sur les réseaux a des conséquences sur le psychisme. Ce qu'on lit et voit sur internet nous impacte. 

[ Vidéo] Que vit le bébé qui regarde sa mère qui regarde l'écran?

Un entretien avec Didier Houzel, pédopsychiatre et psychanalyste, spécialisé dans la psychanalyse de l'enfance. (05:52)

Didier Houzel, pédopsychiatre, interroge l’attention du parent à son bébé en regard des nouvelles conditions et sollicitations technologiques. Le flottement de l’attention du parent détourné par un écran, un smartphone… joue sur la communication en présence et agit sur le monde des sensations du bébé. Egalement, la capacité de rêverie de la mère (ou du père) est affaiblie. Or, cette capacité de rêverie c’est-à-dire la capacité de pensée intuitive, la capacité à s’interroger...

[Vidéo] Adolescence : l'ennui et l'écran

Un entretien avec Sophie Marinopoulos (04:02), psychologue, psychanalyste. 

La majorité des adolescents passent beaucoup de temps sur les écrans. Or, pour chacun d'eux, le sens et la place qu'ils occupent dans leur vie est différente. 

Certains les utilisent comme support à la création (réalisation de vidéo, création de jeux...), à la relation. Pour d’autres, l’écran comble un vide, et vient signifier une difficulté à être. L’écran devient le refuge pour sortir de la solitude, d’une sensation de gouffre. 

[Vidéo] Ecrans et hyperactivité

Un entretien avec Patricia Baguet (3:39), pédospychiatre. 

Des études ont montré que les écrans provoquaient une agitation psychique en particulier chez les jeunes enfants. En effet, ils n'ont pas encore l'équipement neurologique nécessaire pour résister au trop plein de stimulations générés. Et cela peu importe le contenu. Il est donc vivement conseillé de ne pas mettre les enfants de moins de 3 ans devant un écran.  Par la suite, leur utilisation sera progressive, toujours accompagnée et adaptée à l'âge de l'enfant. 

Sans diaboliser les écrans, qui font désormais partie du quotidien,...

[Vidéo] La télévision, un troisième parent qui délie ?

Un entretien avec Dany Robert-Dufour, philosophe , professeur en sciences de l'éducation. (05:20)

La présence de la télévision n’est pas sans effet sur le développement de l’enfant et sur les rapports au sein de la famille. L’omniprésence de la télévision de plus en plus fréquente dans la chambre des enfants  modifie notamment l’accès aux fonctions symboliques. Dany Robert-Dufour parle d’ un effet de désagrégation de la discursivité. Autrement dit, dans une relation entre personnes, un émetteur s’adresse à un récepteur qui l’écoute, lui répond…Alors que la télévision parle seule sans adresse...

[Vidéo] Les enfants et les jeux vidéos

Le rapport de l’adolescent aux jeux vidéo peut se schématiser sur deux modes essentiels :

  • Certains adolescents utilisent les jeux vidéos comme un espace qui privilégie le contenu tel s’identifier au héros, combattre des monstres à l’instar de figures paternelles, organiser un jeu à l’image de son monde intérieur…soit un espace potentiel pour construire son rapport au monde.
  • En revanche, certains adolescents privilégient le mode d’interaction avec la machine, au détriment du contenu. L’adolescence est une phase de vie qui fait ressurgir les angoisses précoces et également les moyens mis en...

 Imprimer la page