Paternité

Paternité

Terme associé: 
Maternité
Grossesse

[Live] La grossesse psychique : l’aube des liens

L’échographie a apporté un savoir sur l’enfant à naître. Les « compétences perceptives du fœtus » lui permettent de réagir à son environnement et lui donnent un statut de sujet à part entière.  Mais de quel sujet parle-t-on ? 
Aux changements corporels et physiologiques de la gestation, s’articule un travail psychique intense : neuf mois pour penser l’enfant à venir et se penser mère, père de cet enfant.  Cette période interroge et ravive un passé relationnel  parfois « oublié ». L’enfant à naître convoque les acteurs du passé, liés ou non à des souvenirs traumatiques qui peuvent interférer douloureusement dans le processus  du « devenir mère » et du « devenir père ».
Accompagnant ce processus, les professionnels sont aussi interpellés à titre personnel. Comment garder son cadre de travail face aux émotions ?  Comment appréhender et donner sens à ce que vit une mère, un père en souffrance ?

 

[Livre] La fonction parentale

Auteur: 

Pierre Delion, psychiatre analyse les mécanismes psychiques et affectifs à l'œuvre chez tout parent en devenir pour répondre aux besoins de son enfant. Partant de la subjectivité de chaque parent et de l'intimité du couple, la fonction parentale relève aujourd'hui de plus en plus de l'ordre public comme élément normatif de socialisation de l'enfant.

[Vidéo] Père et mère, semblables en cas de séparation parentale?

Un entretien avec Sophie Marinopoulos (03:54), psychologue, psychanalyste. 

Dans notre société qui déteste les différences, l’indistinction des rôles fait de plus en plus partie du paysage parental.Une nette tendance nivèle le rôle du père et de la mère. Or, si chaque parent a son style, les fonctions maternelles et paternelles se distinguent et se complètent à la fois. L’enfantement et la parentalité reposent sur la différence.

[ Vidéo] Le co allaitement en question

Un entretien avec Pascale Gustin, psychologue clinicienne et psychanalyste. (05:17)

Pascale Gustin, psychologue clinicienne, interroge la pratique d'un retour à l'allaitement proposé par le parent à un aîné à l'occasion de la naissance d'un puiné. Ce désir du parent traduit souvent un vécu douloureux du à l’arrêt imposé et brutal de l’allaitement (maladie...).
Pour l’enfant aîné, cette pratique peut être vécue comme une régression. Là, où ses parents se réjouissent de ses progrès, de sa prise d'autonomie, soudainement ils lui proposent un retour à un statut antérieur. 

 Imprimer la page