Société

Société

Publié: 
Non

[Livre] Homoparentalités

Numéro de collection: 
50

Ce livre a pour but de tirer au clair certaines questions sur l’homosexualité et l’homoparentalité. Les questions suivantes se posent dans le cadre de ces nouvelles constellations familiales : Qu’est-ce qui constitue l’homosexualité ? Comment comprendre que des homosexuels ont le désir d’avoir des enfants ? Que sait-on de la vie des enfants grandissant avec des parents homosexuels ? Qu’en est-il de la différence des sexes pour eux ? Ce livre est uniquement disponible en téléchargement (version pdf et epub).

[Livre] Adolescence et insécurité

Auteur: 
Numéro de collection: 
33

Le sentiment d’insécurité contemporain paraît fondé à partir d’enjeux plus complexes que la seule «violence des jeunes». Il se déploierait au rythme de l’isolement individualiste grandissant. De ce point de vue, les adolescents sont à l’avant-garde. Moins parce qu’ils seraient particulièrement dangereux pour les autres, mais plus parce qu’ils sont en première ligne des bouleversements sociaux. Et les individus contemporains ne sont-ils pas livrés à une anxiété nouvelle, aussi plus enclins à retourner leur agressivité contre eux-mêmes?

[Livre] L’enfant n’est pas une «personne»

Numéro de collection: 
26

La question du statut de l’enfant est aujourd’hui fortement débattue. Certains considèrent en effet que l’enfant ne correspond qu’à une réalité politique et qu’il doit donc être émancipé au même titre que toute minorité opprimée, alors que d’autres continuent de soutenir, à l’inverse, qu’il n’est qu’un homme en devenir, qu’il faut avant tout protéger.

[Livre] Voyage à travers la honte

Numéro de collection: 
13

Dans Voyage à travers la honte, Serge Tisseron décrit l’itinéraire de la honte et le processus de rupture qui en résulte. Au travers d’une description clinique de l’ « éprouvé » de la honte, l’effondrement cumulé des trois piliers [ le narcissisme, la relation aux autres ( liens affectifs) et l’appartenance avec la communauté humaine ] qui en constitue l’impact traumatique, présente aussi les leviers pour une prise en charge dans ces trois domaines.

[Livre] Maltraitance et cultures

Numéro de collection: 
7

Lors d’une rencontre entre un intervenant et une famille immigrée, on se trouve inévitablement confronté à la rencontre culturelle. Dans le domaine de la maltraitance, cette question peut s’avérer particulièrement vive et source d’incompréhension. Le fait, par exemple, de frapper un enfant est considéré différemment selon la culture. Il est malaisé de s’en tenir de manière rigide à des règles préétablies, à une vision occidentale de la maltraitance. Mais à l’inverse, sous prétexte de tenir compte de la culture de l’autre, et donc de sa vérité en tant que sujet, faut-il accepter n’importe quel acte: du coup de savate à l’excision du clitoris? Certes non, mais comment faire la part des choses? Cette publication tente se frayer un chemin parmi ces questions.

[Extrait Temps d'Arrêt] Malaise dans la protection de l'enfance

Numéro de collection: 
6

Nous vous invitons à redécouvrir cet extrait du livre de Catherine Marneffe, pédopsychaitre : "Le progrès qui se manifeste dans l’attitude de renonciation à la violence est une tâche à laquelle chaque génération se trouve confrontée. Si nous voulons résoudre la  violence dans les familles, il faut pouvoir manifester une attitude de renonciation à notre propre violence, tant dans notre attitude critique concrète des inégalités et des injustices résistantes que dans notre attitude à l’intérieur des institutions où nous travaillons et que dans notre relation personnelle avec les enfants et les parents."
In Catherine Marneffe , « Les violences individuelles », Malaise dans la protection de l'enfance, Temps d’arrêt Yapaka, 2004

[Vidéo] Impact de la culture « no limits, no future ! » sur la sexualité à l’adolescence

L’impératif contemporain de jouissance impacte la construction adolescentaire. Michèle Benhaïm, psychologue clinicienne, explique en quoi le fantasme de toute-puissance qui se rejoue à l’adolescence ne se trouve dès lors plus contenu quand la société prône l’injonction du « no limits». La construction de soi et du rapport à l’autre se voit fragilisée notamment au plan sexuel. (04:44)

[Vidéo] Mère et bébé sans papier : quelles identités en devenir ?

Pour Christine Davoudian (01:45), médecin, outre les errances géographiques subies par ces mères, la violence symbolique de n'avoir pas de nom, pas d'inscription dans quelque lieu que ce soit, les fragilise extrêmement. Elles sont confrontées aujourd'hui, bien plus qu'hier, à des violences sociales qui les fragilisent dans leur rôle de mère. Si par le passé, le fait de n'avoir pas de papier signifiait être invisible, aujourd'hui, dans la société actuelle, ces femmes invisibles sont jugées, paradoxalement bien trop visibles et même indésirables dans le social. 

[Audio] "Le pédophile, symptôme d'une époque ?"

Le pédophile, symptôme d'une époque ? conférence par yapaka en 2007 avec Jean-Pierre Lebrun 

Durée : 01h04 dont une introduction du 02'30

Psychiatre et psychanalyste, Jean-Pierre Lebrun dirige la collection Humus, Subjectivité et Lien social aux éditions Erès, il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Un monde sans limite (Erès) et d'un livre d'entretien avec Charles Melman L'homme sans gravité (Folio, poche) 

 Imprimer la page