Vidéos

[Vidéo] Est-il possible de dire qu'un enfant n'est pas autiste ?

Les interactions sociales précoces entre un nourrisson et son entourage découlent de la qualité du milieu  mais aussi de la compétence du bébé qui très vitre à la compétence de dire à son entourage de s’intéresser à lui et de lui dispenser les soins nécessaires.

Spot "imitation de vitesse"

Le spot, gagnant du concours L'exemple, c'est nous", diffusé sur les chaînes francophones.
"Les enfants seront les conducteurs de demain"
 

Réalisation :  Bastien Delbart et Michael Visano Avec la voix de Noah.

[Vidéo] Quand les carences des parents amènent au placement de leur enfant

Dans cet entretien vidéo (05:52) Pierre Delion, pédopsychiatre, revient sur le placement qui apparaît parfois comme essentiel pour garantir à l’enfant des conditions nécessaires à son développement quand ses parents présentent de graves carences. L’accord, même minimal, de ceux-ci est alors toujours bénéfique à l’enfant.

[Vidéo] Le jeu, un plaisir partagé avec son enfant

Pascale Gustin (02:39), psychologue, explique que lorsque l'enfant joue, il fait des expériences cognitives essentielles à son développement. Si le parent accompagne l'enfant dans ses découvertes, même par le simple fait de s'intéresser à ce qu'il fait, alors le jeu devient magique. Ces jeux d'enfant laissent des traces importantes [Lire la suite

[ Vidéo] Le co allaitement en question

Pascale Gustin, psychologue clinicienne, interroge la pratique d'un retour à l'allaitement proposé par le parent à un aîné à l'occasion de la naissance d'un puiné. Ce désir du parent traduit souvent un vécu douloureux du à l’arrêt imposé et brutal de l’allaitement (maladie...).
Pour l’enfant aîné, cette pratique peut être vécue comme une régression.

[Vidéo] Comment dénommer le second parent?

Un entretien avec Pascale Gustin (04:19), psychologue clinicienne et psychanalyste.

Il n'existe pas de mot, dans la langue française, pour désigner le deuxième parent d'un enfant dans les couples de même sexe. Chaque famille choisit, imagine le surnom pour le désigner : "malou, mamou..."

Ces surnoms relèvent de la sphère intime, affective et ne permettent pas de nommer socialement le lien de filiation qui unit ce parent à l'enfant. Trouver un mot, à l'instar de père et mère, pemettrait de donner une place, un statut à ce second parent pour le faire exister socialement. 

Share

 Imprimer la page