Cadre légal

Guide pour prévenir la maltraitance

Les professionnels de l’enfance peuvent tous être confrontés à une possible situation de maltraitance : voir des signes ou recevoir des informations qui les inquiètent. Or la maltraitance n’est pas un phénomène univoque : elle prend des formes et des degrés de gravité très variables. Les enjeux sont complexes et peuvent créer des tensions contradictoires. Ce guide vise à rendre compte de cette réalité. Il présente l’essentiel des données actuelles concernant les mauvais traitements physiques, les négligences, les abus sexuels et la maltraitance psychologique. Le texte, dont le fil conducteur...
Numéro de collection: 
71

Prise en charge des délinquants sexuels

En cours de diffusion Depuis les décennies 1980-90, les recherches cliniques sur les auteurs de violences sexuelles permirent de sortir les délinquants sexuels de l’ornière de la perversion. Ce livret rend compte des résultats de ces recherches et du travail clinique qui en découle depuis 20 ans. Un nouveau paradigme émerge où s’articulent les dimensions de la justice, du soin psychique et de l’accompagnement social. Les procédures et dispositifs de prises en charges qui sont présentés ont été développés dans une culture du soin humaniste où domine l’approche psychodynamique, permettant de...
Numéro de collection: 
61

L´aide aux enfants victimes de maltraitance

Ce guide à l´usage des intervenants reprend de manière claire les notions de base relatives à la maltraitance et fait le point sur la signification d’un éventuel signalement pour l’enfant et sa famille. Réalisé par des experts des différents secteurs, il propose des recommandations sur la manière de répondre ou d’écouter un enfant (ou ses proches) et suggère un modus operandi entre les différents acteurs et la nécessité des collaborations en réseau. Le guide reprend une liste des services spécialisés, leur rôle et la façon de faire appel à eux. Une bibliographie et une liste d’adresses utiles...
Numéro de collection: 
01

La garde alternée : un principe progressif pour l'enfant

La garde alternée[1] : un principe progressif pour l’enfant   Au gré des évolutions sociale et familiale, l’organisation de l’hébergement de l’enfant entre son père et sa mère séparés a connu des changements. Aujourd’hui, l’alternance égalitaire devient un principe sur le plan juridique mais aussi sur un plan social voire éducatif au point que les droits des parents prennent le pas sur les besoins de l’enfant.   La séparation de ses parents est toujours un moment de déstabilisation pour l’enfant d’autant plus que celui-ci est...

La garde alternée : pas pour les tout-petits

La garde alternée[1] : pas pour les tout-petits   Evoquer la question de l’hébergement d'un tout-petit dans le contexte d'une séparation parentale soulève des débats passionnels autour des droits de chaque parent, de sa place symbolique et réelle, des inégalités hommes/femmes en matière de proximité avec un bébé. Le sujet est délicat et se complexifie encore avec la réalité de l'allaitement et du congé de maternité, de la surcharge et de la fatigue, des émotions, colère et souffrance que génère la situation de séparation et, en...

Faut-il châtier les parents qui donnent une fessée ?

Actuellement, dans nos sociétés occidentales, tout le monde est d’accord pour considérer que les châtiments corporels ne sont pas une bonne solution pour aider un enfant à grandir. Dès lors, certains voudraient que la loi punisse les parents qui auraient donné une fessée ou une gifle. Par ailleurs, la Belgique a été condamnée par le Comité européen des droits sociaux pour violation de la charte sociale européenne car le droit belge n’interdit pas expressément les châtiments corporels infligés aux enfants. Créer une nouvelle loi serait une erreur pour plusieurs raisons : La loi interdit...

Peut-on soigner les pédophiles ?

Avant, la chose était simple ; lors de n’importe quel délit ou crime, si le condamné était responsable de ses actes, il était jugé et puni ; s’il était irresponsable de ses actes, autrement dit « fou », il était considéré comme malade mental et, dès lors, enfermé et soigné. En matière pénale et surtout en matière d’infractions à caractère sexuel, les choses se sont complexifiées, il ne s’agit plus de punir ou soigner mais de punir et soigner. En effet, c’est rarement sous l’emprise d’un délire ou d’un grave trouble psychotique que les pédophiles passent à l’acte, mais il est clair que...

Aliénation parentale, un concept qui peut causer du tort

Les intervenants de terrain sont fréquemment interpellés ou mandatés pour intervenir dans une séparation litigieuse entre des adultes qui sont parents d’un ou plusieurs enfants. On aimerait que la séparation d’un couple se passe de manière paisible. C’est très rarement le cas, et pour cause : mésententes, déceptions, trahisons, deuils… sont au rendez-vous et la cicatrisation de telles blessures prend toujours du temps Si le couple a des enfants, la séparation marque la fin de la conjugalité, mais pas du tout la fin de la parentalité. En désaccord du fait de la rupture de leur lien amoureux,...

La garde alternée à penser au cas par cas

Un entretien avec Christine Frisch-Desmarez, pédopsychiatre et psychanalyste. (04:34)

Les droits de l’enfant au péril de l’enfance

Un entretien avec Jean-Claude Quentel, professeur de sciences du langage à l'Université européenne de Bretagne. (02:48)  

L’enfant est-il une personne responsable ?

Un entretien avec Jean-Claude Quentel, professeur de sciences du langage à l'Université européenne de Bretagne. (02:08)  

L’interdit de l’inceste, quelle utilité ?

L’interdit de l’inceste est un régulateur de la vie familiale. Du côté des parents, il contient la vie pulsionnelle des adultes pour transformer leur sexualité en tendresse, leur violence en fermeté éducative. Du côté de l’enfant, l’interdit a...

Pourquoi porter plainte d'un abus vécu dans l'enfance ?

Déposer  plainte d’un abus vécu dans l’enfance prend parfois une portée thérapeutique même des années après, même en cas de décès de l’auteur. Outre les incidences concrètes tel  un procès éventuel,  la portée symbolique joue sur plusieurs ressorts...

Point de vue sur les Droits de l’enfant

Christian Flavigny est psychanalyste et pédopsychiatre, praticien attaché au service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris. Il est l'auteur de nombreux articles et  livres dont "Avis de tempête...

« Les Mesures d’Accompagnement Protégé : un outil innovant pour protéger l’enfant victime de violence conjugale »

Une  intervention de Mme K. SADLIER, Docteur en psychologie clinique, Directrice du département enfants et adolescents au Centre du psychotrauma de l’Institut de victimologie de Paris lors du colloque " L'enfant exposé aux violences conjugales : quelles conséquences? quelles prises en Charge?", organisé par la Coordination pour l'Egalité des Femmes et des Hommes de la Province de Namur le 10 juin 2013.  

Journée Internationale des Droits de l'Enfant - Quelques réflexions

Récréation: A l'occasion de la journée internationale des droits de l'enfant, Jean Dell et Yapaka.be vous offrent un petit sketch  

[Carte blanche] Une majorité sexuelle à 14 ans ? Au profit de qui ?

Cette carte blanche est parue dans Le Soir de ce 19 mars 2015 L’accord gouvernemental mentionne l’harmonisation de la loi relative à la majorité sexuelle. Les médias semblent signifier qu’il faut y lire un abaissement de la majorité sexuelle de 16 à 14 ans. Qu’en penser au regard de l’intérêt des jeunes ? Que dit la loi ? Rappelons tout d’abord qu’à la différence des adultes, pour le jeune de moins de 18 ans, c’est le juge de la jeunesse qui est compétent. En résumé, la loi actuelle dit que tout rapport sexuel avec un mineur de moins de  14 ans constitue un viol, quelque soit l’âge de l’...

Michelle Martin : Le cœur et la raison

Billet invité - Une opinion de Robert De Baerdemaeker et Patrick Henry (1) parue initialement dans La Libre Bien sûr nous avons tous été émus, bouleversés, écœurés, scandalisés, révoltés, par le sort que Marc Dutroux et ses complices ont réservé à Julie et Mélissa, An et Eefje, Sabine et Laetitia, comme nous le fûmes aussi lors des affaires Fourniret ou Pandy ou ... Bien sûr nous nous sommes dit que, s'il s'était agi de nos enfants, nos enfants à nous, nous n'aurions pas pu pardonner. Nous aurions souhaité leur mort, dans les plus atroces souffrances. Bien sûr nous nous disons que si nous étions à leur place, la libération...

La justice n’est pas la vengeance

Billet invité d'Antoine Leroy, Avocat, originellement paru dans La Libre le 03/08/2012 Non, je suis désolé, mais je ne trouve pas monstrueuse la décision prise par le Tribunal d’application des peines de libérer Michelle Martin, conformément à la loi, étant entendu que, selon les informations disponibles dans la presse, elle était admissible à cette libération depuis plus de cinq années et qu’une décision analogue avait déjà été prise il y a plus d’un an, mais n’avait pu être mise en œuvre pour des raisons pratiques. Par contre, je suis effrayé par ces projets de marches de la haine, ces propos orduriers, voire ces appels au...

Communiqué de presse des soeurs du Monastère des Clarisses à l’occasion de l’accueil de Madame Michelle Martin

Nous vous donnons à lire le communiqué de presse transmis par les soeurs du monastère des Clarisses à l'occasion de l'accueil de Michelle Martin.   Mesdames, Messieurs, Je suis enfin en mesure de vous confirmer que notre communauté a accepté d'accueillir Madame Michelle Martin en ses murs pour sa libération conditionnelle. Jusqu'ici, notre communauté a refusé de communiquer sur cette question en raison de la demande des avocats de Madame Martin de ne pas révéler les éléments de son plan de reclassement avant la décision du tribunal, par respect pour le travail de la Justice. Je voudrais d’abord souligner que la démarche de répondre à des journalistes ne nous est pas du tout familière. Notre participation à la société belge se veut de...